Accueil News Médias Selon l’Eurodéputé Marc Tarabella en charge de la Protection des consommateurs : Facebook vous espionne même si vous désactivez votre compte

Selon l’Eurodéputé Marc Tarabella en charge de la Protection des consommateurs : Facebook vous espionne même si vous désactivez votre compte

0
0

« Vous pensiez qu’en désactivant votre compte, Facebook cessait de collecter vos données ? Il n’en est rien ! Et pourtant, pas un mot à ce sujet dans les conditions générales : c’est une pratique illégale » annonce d’emblée Marc Tarabella, Eurodéputé PS en charge de la Protection des consommateurs qui interpelle ce jeudi la Commission européenne.

Alors que ce mardi, la Commission européenne saluait les changements opérés par Facebook dans ses conditions d’utilisation, explicitant désormais la façon dont le géant américain utilise les données personnelles afin de générer des revenus, le lendemain une autre pratique trompeuse est mise en lumière.

La désactivation d’un compte permet au citoyen de cacher ses données personnelles des regards des autres utilisateurs mais pas de Facebook qui continue à stocker vos données jusqu’à 30 jours après la suppression (et non la désactivation) définitive de votre compte.

« Mais lorsque vous épluchez la page dédiée à la politique d’utilisation des données, à aucun moment il n’est écrit que Facebook continue de suivre vos activités online après la désactivation de votre compte : il s’agit là clairement d’une pratique trompeuse » dénonce Marc Tarabella.

Il est donc de ma responsabilité en tant qu’Eurodéputé en charge de la Protection des consommateurs d’interpeller ce matin la Commission européenne pour qu’elle ouvre une enquête, détermine si Facebook a effectivement fauté une fois encore.

« Une entreprise qui souhaite rétablir la confiance chez ses consommateurs ne peut ainsi utiliser les données personnelles de ses utilisateurs sans être clair sur les conditions d’utilisation de celles-ci. 

C’est le rôle de l’Europe de rappeler les règles de bonne gouvernance et le respect des données à caractère privé aux entreprises, et le cas échéant de poser des sanctions aux récidivistes qui violeraient les règlementations » conclut Marc Tarabella.

Que ceux parmi nous qui en abusent sans modération fassent attention !

Crédits photo : Khylin Woodrow

 

 

 

 

Charger plus d'articles
Charger plus par Anouar Chennoufi
Charger plus dans Médias

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

Fédération Tunisienne des Directeurs de Journaux : Le « Label qualité » des journaux imprimés et électroniques

Communiqué de la Fédération Tunisienne des Directeurs de Journaux (FTDJ)   La Fédérat…