Accueil économie agriculture Ouvrières du secteur agricole : Jusqu’à quand dureront la violation, la discrimination et l’utilisation des véhicules de la mort ?

Ouvrières du secteur agricole : Jusqu’à quand dureront la violation, la discrimination et l’utilisation des véhicules de la mort ?

0
0

Le Forum tunisien des droits économiques et sociaux (FTDES) a accueilli avec grande peine la mort de deux des nombreuses ouvrières agricoles qui se trouvaient à bord d’une camionnette qui s’était renversée sur la route du Fahs, dans le gouvernorat de Zaghouan, ayant causé également des blessures au reste des ouvrières.

Le FTDES a constaté, au cours des quatre dernières années, plus de 22 décès et 450 femmes blessées en raison de conditions de transport non sécurisées.

Face à cette situation, le Forum tunisien des droits économiques et sociaux:

-Présente ses plus sincères condoléances aux familles des victimes et exprime ses vœux de prompt rétablissement aux blessés, et reconnaît le rôle des femmes travaillant dans le secteur agricole ainsi que l’étendue de leurs souffrances et de leurs sacrifices au bénéfice de leur famille et de la communauté nationale

-Déplore la négligence des structures professionnelles du secteur agricole et des instances gouvernementales en ce qui concerne les conditions de transport des travailleuses dans cet important secteur, qui, à de nombreuses reprises, a entraîné des incidents mortels sans l’attention des parties responsables et porte l’entière responsabilité aux « camions de la mort », un phénomène qui se poursuit toujours

-Indique que l’arsenal juridique et les accords conclus entre les partenaires sociaux et certaines mesures de propagande ont prouvé leur incapacité et leur manque de protection des femmes travaillant dans le secteur agricole et des femmes dans les zones rurales en général, en l’absence d’une réelle volonté politique de traiter toutes les formes de violations affectant ces groupes les plus vulnérables

-Appelle les ministères de l’Agriculture, des Transports et de l’Intérieur à respecter leurs engagements et à prendre des mesures urgentes pour empêcher l’utilisation de moyens de transport non adéquats et non homologués pour le transport des travailleuses et pour responsabiliser tous les contrevenants

-Appelle également le gouvernement à adopter un plan global visant à mettre un terme à toutes les formes d’emploi marginal des femmes dans le secteur agricole et dans d’autres secteurs, et à exiger que toutes les parties sociales respectent les conditions relatives au travail garanties par la Constitution, le droit à un travail et à un salaire décents, et à la couverture sociale adoptés par les principes des droits humains, ainsi que l’adoption de politiques publiques susceptibles de les concrétiser.

Le Président du FTDES

Abderrahmane El Hedhili

Charger plus d'articles
Charger plus par Anouar Chennoufi
Charger plus dans agriculture

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

AIR France va maintenir un quotidien Paris-CDG / Tunis

La direction de la compagnie Air France à Tunis annonce qu’il a été décidé de maintenir un…