Accueil Politique Omar el-Béchir : Du palais présidentiel…à la prison Kober à Khartoum, mais pas devant la Cour pénale internationale

Omar el-Béchir : Du palais présidentiel…à la prison Kober à Khartoum, mais pas devant la Cour pénale internationale

0
0

Le sort de l’ancien président soudanais Omar el-Béchir est désormais entre les mains du pouvoir intérimaire au Soudan, après avoir présenté sa démission suite à la pression des mouvements protestataires ayant exigé son départ.

Poursuivi par la Cour pénale internationale, el-Béchir pourrait bien échapper à cette mesure judiciaire, mais les autorités soudanaises ne se sont pas encore prononcées sur cette question.

A noter que la grogne sociale se poursuit toujours à Khartoum, et le transfert d’el-Béchir a coïncidé avec la poursuite également des arrestations dans les rangs des cadres de l’ancien régime.

Une vaste opération d’assainissement serait menée actuellement à travers le Soudan, où beaucoup de têtes ont commencé à tomber.

Notons que l’ancien président du Soudan a écopé de deux mandats émis à son encontre par la Cour Pénale Internationale, en 2009, pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité et en 2010 pour génocide.

Les deux mandats ont un lien commun avec le Darfour, où les violences ont fait plus de 300.000 morts depuis 2003.

 

Des déplacés à Darfour

Charger plus d'articles
Charger plus par Anouar Chennoufi
Charger plus dans Politique

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

Forum mondial de l’eau «Dakar 2021» au Sénégal

Le forum se tiendra dans la capitale sénégalaise du 22 au 27 mars 2021 et aura pour thème …