Accueil économie agriculture Chahed préside la cérémonie de signature d’une charte de partenariat entre les secteurs public et privé en faveur de la promotion du processus laitier 2019-2025

Chahed préside la cérémonie de signature d’une charte de partenariat entre les secteurs public et privé en faveur de la promotion du processus laitier 2019-2025

0
0

Le Chef du gouvernement, Youssef Chahed, a supervisé une cérémonie au palais du gouvernement à la Kasbah, dans l’après-midi du mercredi 24 Avril 2019, lors de laquelle il a précédé à la signature de la « Charge de partenariat entre les secteurs public et privé concernant la promotion du processus laitier 2019-2025« , en présence des ministres de l’Agriculture, des Ressources hydrauliques et de la Pêche, du Commerce, de l’Industrie, et également de l’UTAP et l’UTICA.

La charte de partenariat vise à accroître la rentabilité du secteur laitier aux niveaux quantitatif et qualitatif et à garantir l’approvisionnement du marché en lait et dérivés tout en maintenant le soutien des agriculteurs et des autres parties prenantes dans le processus de production, en maintenant également le pouvoir d’achat du citoyen.

Dans une allocution prononcée à l’occasion, Chahed a déclaré: « Nous n’augmentons pas le prix du lait et nous continuerons à soutenir les agriculteurs sans que cela soit supporté par le citoyen, ce qui préservera son pouvoir d’achat. La Charte oblige les parties signataires à soutenir le développement du processus laitier qui est représenté par environ 120.000 éleveurs parmi les agriculteurs« .

Youssef Chahed a expliqué que : « Notre sécurité alimentaire fait partie de notre sécurité nationale, et notre objectif principal est de faire de la Tunisie un producteur/exportateur de lait et que des programmes et des projets sont actuellement mis en œuvre par le gouvernement pour améliorer le processus céréalier. »

Il a annoncé en cette occasion une hausse du prix du quintal de céréales à la production :

-7 dinars pour le blé dur,

-5 dinars pour le blé tendre

-3 dinars pour l’orge.

Par ailleurs une hausse du prix du lait de 100 millimes a été décidée au niveau de la production, sans toucher le prix de vente détail :

-55 millimes de cette hausse iront aux producteurs,

-30 millimes iront aux industriels et

-15 millimes aux collecteurs, sachant que la caisse générale de compensation supportera cette augmentation estimée à 60 millions de dinars.

 

 

Étaient présents à la cérémonie :

-Samir Ettaïeb – ministre de l’Agriculture
-Omar Béhi – ministre du Commerce
-Abdelmajid Ezzar – Président de l’UTAP
-Samir Majoul – Président de l’UTICA

Charger plus d'articles
Charger plus par Anouar Chennoufi
Charger plus dans agriculture

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

Non à la déforestation à Aïn Drahem

Suite à l’affaire de découpe de 200ha de pin à Ain Drahem, le Forum tunisien des droits éc…