Accueil Societé Association & organisation Le FTDES exprime son immense douleur suite aux « crimes routiers » renouvelés et perpétrés par les « camionnettes de la morts » et le silence du pouvoir public

Le FTDES exprime son immense douleur suite aux « crimes routiers » renouvelés et perpétrés par les « camionnettes de la morts » et le silence du pouvoir public

0
0

Suite à la tragique survenue samedi matin 27 avril 2019, à savoir l’accident de la route qui a ciblé des travailleurs et travailleuses du secteur agricole à l’intersection de ‘Cabala’ dans le gouvernorat de Sidi Bouzid et qui a fait un grand nombre de morts (13) et de blessés (20), selon un premier bilan, le FTDES exprime son immense douleur dénonçant sévèrement cette criminalité et la tuerie répétitive à l’encontre des forces productives du pays, un fait tant de fois soulevé par le FTDES qui n’a pas cessé de lancer plusieurs appels aux autorités publiques centrales, régionales et locales, pour mettre fin à cette hémorragie qui a coûté la vie à plus de 40 ouvriers et ouvrières et 492 blessés (au cours des quatre dernières années), suite a des conditions de transport inhumains au su et au vu de tous les pouvoirs, et à leur tête la Présidence du gouvernement.

 

 

Face à cette fâcheuse situation, le Forum tunisien des droits économiques et sociaux :

-Adresse ses plus sincères condoléances aux familles des victimes, exprime ses souhaits pour le prompt rétablissement des blessés, tout en reconnaissant le rôle des femmes travaillant dans le secteur agricole ainsi que l’étendue de leurs souffrances et de leurs sacrifices au profit de leurs familles et à la communauté nationale.

-Met toute la responsabilité directe sur le dos des autorités centrales représentées par le Chef du gouvernement, les ministres de l’Intérieur, l’Agriculture, et des Transports, et exige qu’ils soient poursuivis pour mise en danger la vie des ouvriers agricoles.

-Considère que ce crime prouve une nouvelle fois l’absence de volonté réelle et de programme sérieux pour protéger les travailleurs et les secteurs économiques de base

-Met en garde contre la normalisation liée aux catastrophes récurrentes à la suite du déclin des services publics dans de nombreux secteurs en raison de l’échec des politiques économiques et sociales

-Soutient toutes les expressions civiles exprimant leur colère face à la tragédie et dénonce le mépris des structures professionnelles du secteur agricole et des parties gouvernementales pour les conditions de transfert des travailleuses dans le secteur agricole, ce qui, à de nombreuses reprises, a conduit à des accidents mortels dans l’indifférence des responsables qu’il responsabilise pleinement du fait que les « camions de la mort » continuent à faire des victimes parmi les ouvriers agricoles.

Le Président du FTDES

Abderrahmane El Hedhili

 

Charger plus d'articles
Charger plus par Anouar Chennoufi
Charger plus dans Association & organisation

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

Incendie du café de Radés : Le Ministère de l’Intérieur dément l’implication d’extrémistes religieux

Suite à l’agression criminelle perpétrée le samedi 25 mai 2019 contre un café-restau…