Accueil économie Alors que la Tunisie traverse une crise monétaire difficile, Géant commercialise des marques de cosmétiques fabriquées par Israël

Alors que la Tunisie traverse une crise monétaire difficile, Géant commercialise des marques de cosmétiques fabriquées par Israël

0
0

De nombreux utilisateurs des réseaux sociaux ont publié des photos montrant des lingettes utilisées par les femmes pour se démaquiller portant le nom de la marque israélienne Ysiance, spécialisée dans produits esthétiques, et vendues dans l’espace Géant à Tunis, et les ont accompagnées de commentaires exprimant leur condamnation quant à la commercialisation de ces articles sur le marché tunisien.

Indépendamment de la question de la normalisation économique avec Israël et qui est légitime, la question qui se pose d’elle-même est : où est le contrôle des services de la Douanes, celle du ministère du Commerce ou encore celle de la Banque Centrale de Tunisie pour permettre à la Direction de Géant de mettre sur le marché des articles secondaires mineures provenant d’un pays avec lequel nous n’avons aucune relation économique, alors que le pays vit une grande crise d’emplois et un grand déséquilibre dans la balance commerciale ?

Comment ces articles circulent-ils facilement et sont-ils exposés sans que quiconque le remarque. S’agit-il de négligence ou de paresse des administrations gouvernementales de faire leur devoir ?

Quel avantage pour la Tunisie et pour le citoyen tunisien d’importer de tels articles ?

Mise à jour

Le mardi 7 Mai 2019, l’Union générale tunisienne du travail a appelé à retirer du commerce les lingettes de démaquillage qui, a-t-elle indiqué, auraient été importées de l’entité sioniste et vendues dans l’un des principaux espaces commerciaux de la capitale tunisienne (à savoir Géant).

L’UGTT a appelé les Tunisiens à faire preuve de vigilance et d’alerte à l’égard de ces produits, à diffamer ses promoteurs et à s’abstenir de les acquérir et de boycotter même tous ceux qui les importent et les commercialisent.

L’Union a imputé aux services du contrôle économique quant à la responsabilité de la propagation de ces « marchandises suspectes », tout en appelant à lever le voile sur leurs sources et leurs méthodes d’approvisionnement et de distribution sur le marché.

 

 

Traduction de l’article source

Précision : Concernant les lingettes Ysiance, une liste établie par BDS France (Boycott-Désinvestissement- Sanctions) avait appelé auparavant de boycotter des produits israéliens (dont les lingettes)  provenant de colonies israéliennes en Cisjordanie – voir la liste sur le lien ci-après :

http://cgtarles.courriel.me/IMG/pdf/LISTE_Boycott_BDS.pdf

Charger plus d'articles
Charger plus par Anouar Chennoufi
Charger plus dans économie

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

Visite d’une Délégation d’Hommes d’Affaires Saoudiens à la Chambre de Commerce et d’Industrie du Centre

Sur invitation de Monsieur Néjib MELLOULI, Président de la Chambre de Commerce et d’Indust…