Accueil Politique Justice Le ministre de la Justice Mohamed Karim Jamoussi s’entretient avec S.E. l’ambassadeur de la Hongrie en Tunisie Márton Károlyi

Le ministre de la Justice Mohamed Karim Jamoussi s’entretient avec S.E. l’ambassadeur de la Hongrie en Tunisie Márton Károlyi

0
0

Le ministre de la Justice, Mohamed Karim Jamoussi, a reçu au siège de son département, dans la matinée du mardi 21 Mai 2019, S.E. l’ambassadeur de Hongrie en Tunisie, Márton Károlyi, avec lequel il a passé en revue la réalité de la coopération judiciaire bilatérale entre la Tunisie et la Hongrie, organisée et encadrée dans différents domaines par le biais de l’accord de coopération judiciaire en matière civile et pénale, la reconnaissance mutuelle des décisions judiciaires, leur exécution ainsi que de la remise des criminels, singée le 6 Décembre 1982 à Budapest, et ratifié le 6 Avril 1984 en Tunisie.

À cette occasion, il a été souligné la nécessité de renforcer la coopération en matière de justice et des lois entre les deux pays afin de renforcer l’efficacité du système judiciaire et d’échanger les expériences, les compétences et les recherches dans les deux matières, notamment en ce qui concerne les nouvelles lois importantes et leurs avantages mutuels.

S.E. l’ambassadeur de Hongrie a également informé le ministre de la Justice de l’invitation que lui a adressée par son homologue hongrois à assister aux travaux de la conférence internationale qui sera abritée à Budapest au cours du mois de Juin prochain, autour du thème : « La Coopération judiciaire internationale », avec la participation de ministres de la Justice de divers pays.

 

Charger plus d'articles
Charger plus par Anouar Chennoufi
Charger plus dans Justice

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

L’AMT appelle le Parlement et le Gouvernement à consulter les structures judiciaires autour de l’amendement de la loi électorale

L’Association des magistrats tunisiens (AMT), a appelé l’Assemblée des représe…