Accueil Politique partis politiques Al Badil Ettounsi déplore ce à quoi est exposé le Chef du gouvernement et certaines personnalités politiques

Al Badil Ettounsi déplore ce à quoi est exposé le Chef du gouvernement et certaines personnalités politiques

0
0

Soucieux de la mise en place d’un climat propice à la tenue d’élections équitables et transparentes, et en particulier à la nécessité pour tous les acteurs politiques d’être imbus du minimum de moralité et de défendre notre souveraineté nationale contre toutes les influences et les étranges ingérences dans notre processus électoral,

Et au même moment où Al Badil Ettounsi appelle le gouvernement à s’engager à assurer l’impartialité de l’appareil de l’État et la liberté d’information et d’expression, notre parti déplore ce à quoi est exposé le Chef du gouvernement ainsi que certaines personnalités politiques dans le cadre de la promotion de l’ingérence étrangère les ciblant par le biais des réseaux de communications.

Al Badil Ettounsi exprime également sa crainte croissante face à ce que connait la scène comme manipulation et interventions pour utiliser les sondages d’opinion et les orienter vers des objectifs nuisibles à la souveraineté, à l’éthique et aux règles d’équité et d’intégrité.

Pour toutes ces raisons et pour d’autres, Al Badil Ettounsi rappelle de nouveau que l’éthique de l’action politique est un acte et non une parole, et que nos différends et rivalités internes, même les plus intenses, ne permettent à personne d’user de l’intimidation par le biais de l’étranger ni à fermer les yeux sur tout ciblage étranger touchant l’un des acteurs tunisiens.

Communiqué

Charger plus d'articles
Charger plus par Anouar Chennoufi
Charger plus dans partis politiques

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

Al Badil Ettounsi remporte 4 sièges aux élections partielles de la Municipalité du Bardo

Lors de sa première participation aux échéances électorales en Tunisie, le parti Al Badil …