Accueil Divers Le Maréchal Haftar remet à l’Egypte le terroriste égyptien le plus recherché, Hicham el-Achmawy arrêté à Derna en octobre 2018

Le Maréchal Haftar remet à l’Egypte le terroriste égyptien le plus recherché, Hicham el-Achmawy arrêté à Derna en octobre 2018

0
0

Une information urgente diffusée sur les chaînes de télévision égyptiennes, dans la soirée du mardi 28 Mai 2019, a fait état de la remise par le Maréchal Khalifa Haftar à l’Égypte, sous une sécurité extrême, du terroriste le plus recherché en Égypte, Hicham el-Achmawy, arrêté à Derna dans l’est de la Libye, en octobre 2018.

Le dangereux terroriste Hicham el-Achmawy, qui a finalement été extradé à son pays, où il est condamné à mort, avait été arrêté au cours d’une opération militaire dans la ville de Derna, dans l’Est libyen, selon le porte-parole de l’Armée nationale libyenne du maréchal Khalifa Haftar.

Un avion militaire dépêché en Libye, ce mardi soir, a réussi à survoler l’espace aérien égyptien et atteindre l’espace aérien libyen, où il a atterri sans difficultés puis prit le chemin du retour, sous protection spéciale, avec à son bord le dangereux terroriste.

Qui est Hicham el-Achmawy ?

Né en 1978, Hicham el-Achmawyi est a été diplômé en 2000 de l’école militaire, avant d’être renvoyé de l’armée en 2011. Surnommé « Abou Omar al-Mouhadjir », il est considéré l’un des terroristes les plus dangereux et serait lié à plusieurs attentats dans son pays.

En juillet 2015, il avait annoncé la création en Libye du groupe terroriste Mourabitoun qui a prêté allégeance Al-Qaïda, rompant avec son ancienne organisation, Ansar Beit al-Maqdis, désormais liée à l’Etat islamique.

Achmawy serait notamment lié à la tentative d’assassinat en 2013 du ministre égyptien de l’Intérieur de l’époque, Mohamed Ibrahim, à l’assassinat en 2017 du procureur général Hicham Barakat et à une attaque contre des garde-frontières égyptiens en février 2015 qui coûta la vie à 29 d’entre eux.

Une cour militaire égyptienne l’a condamné à mort par contumace, l’an dernier, en compagnie de 13 autres terroristes pour l’embuscade de juillet 2014 à Farafra (ouest) au cours de laquelle 22 garde-frontières avaient été tués.

Rappelons que le Président égyptien Abdelfattah al-Sissi avait rencontre le Maréchal Khalifa Haftar, il y a prés d’un mois, dans le cadre de la lutte contre le terrorisme :

Charger plus d'articles
Charger plus par Anouar Chennoufi
Charger plus dans Divers

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

Un incendie ravage des locaux d’une usine de vêtements de friperie

Un grand dépôt de vêtements usagers (friperie), relevant de l’usine Soritex située s…