Accueil Politique Diplomatie La Tunisie élue membre non permanent du Conseil de sécurité de l’ONU

La Tunisie élue membre non permanent du Conseil de sécurité de l’ONU

0
0

L’Assemblée générale des Nations Unies a élu ce vendredi 7 Juin 2019 la Tunisie membre non permanent du Conseil de sécurité, avec une majorité honorable de 191 voix sur 193.

La Tunisie était l’un des six candidats aux cinq sièges non permanents du Conseil de sécurité pour la période 2020-2021, sachant que la Tunisie a été membre non permanent du Conseil de sécurité à trois reprises au cours de son histoire, en 1959-1960, en 1980-1981 et en 2000-2001.

L’élection de la Tunisie pour la quatrième fois de son histoire reflète le respect dont elle jouit sur la scène internationale en tant que pierre angulaire de sa politique étrangère et la confiance en sa capacité à contribuer de manière positive aux défis liés à la promotion et au maintien de la paix et de la sécurité internationales.

La victoire de la Tunisie en tant que membre souligne également le fort soutien dont elle bénéficie, en particulier de la part de la Ligue arabe et de l’Union africaine, qui ont déjà confirmé leur soutien à cette candidature depuis le Sommet arabe de septembre 2014 et le Sommet africain de juillet 2018.

ce récent succès sur la scène internationale intervient après avoir organisé à Tunis le Sommet arabe de mars 2019. Elle est la première à accueillir le Sommet francophone de 2020. La Tunisie réaffirme le statut qu’elle mérite sur la scène internationale et sa contribution à la prise de décision au niveau mondial.

En tant que membre du Conseil de sécurité, la Tunisie soutiendra, comme durant ses mandats précédents, une action collective visant à promouvoir la paix et la sécurité internationales, à assurer le bien-être et le développement durable des peuples du monde et à établir des liens de confiance, de dialogue, de solidarité et de coopération entre tous les États Membres.

Elle fera tout pour être la voix des Arabes et des Africains et défendre les positions unifiées prises devant le Conseil de sécurité sur diverses questions arabes et africaines, dont la principale est la juste cause palestinienne. La Tunisie fera également pression pour des solutions pacifiques, justes et durables à diverses autres questions internationales en suspens, conformément aux exigences de la légitimité internationale et du droit international.

La prévention des conflits et le renforcement de l’engagement du Conseil en faveur d’un règlement pacifique des conflits existants, la promotion de la participation des femmes et des jeunes à ces efforts, ainsi que le renforcement du rôle des Nations Unies dans la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent, figurent au nombre des principales priorités de la Tunisie au Conseil de sécurité, en développant et en apportant une réponse collective et harmonieuse aux nouveaux défis mondiaux.

Rappelons que le Conseil de sécurité est l’un des organes les plus importants de l’ONU et l’organe international chargé du maintien de la paix et de la sécurité internationales et compte 15 pays membres (5 membres permanents et 10 membres non permanents). En vertu de la Charte des Nations Unies, tous les États Membres sont tenus de se conformer à ses décisions.

Charger plus d'articles
Charger plus par Anouar Chennoufi
Charger plus dans Diplomatie

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

Khémaïes Jhinaoui participe à Washington à la 2ème Conférence ministérielle annuelle autour du renforcement des libertés religieuses

Le ministre des Affaires étrangères, Khémaïes Jhniaoui, a participé à Washington, le vendr…