Accueil Politique Après l’incarcération des 2 Premiers ministres algériens Ouyahia et Sellal, les anciens hauts responsables ont la peur au ventre

Après l’incarcération des 2 Premiers ministres algériens Ouyahia et Sellal, les anciens hauts responsables ont la peur au ventre

0
0

La lutte anti-corruption, menée par les autorités algériennes mises en place après l’écartement du Président Abdelaziz Bouteflika, ainsi que les règlements de comptes et l’assainissement battent encore leur plein, notamment après l’incarcération de deux super-responsables, à savoir Ahmed Ouyahia et Abdelmalek Sellal, ayant assumé chacun la haute responsabilité de « Premierministre ».

La vague d’arrestation, qui a également permis d’incarcérer Said Bouteflika, le frère influent de l’ancien président de la République, aujourd’hui détenu à la prison militaire de Blida, ne s’arrêtera certainement pas là, sachant que la terreur a changé de camp pour envahir celui des anciens hauts responsables qui n’hésitaient pas à brandir des épouvantails pour faire peur au peuple algérien.

 

Said Bouteflika

 

Plusieurs noms ont été cités par la Cour suprême en Algérie. Nous y reviendrons au fur et à mesure.

Rappelons que ce peuple, continue à manifester depuis le 22 février dernier contre le système au pouvoir.

Charger plus d'articles
Charger plus par Anouar Chennoufi
Charger plus dans Politique

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

Youssef Chahed se penche sur le Brexit (sortie de la Grande-Bretagne de l’UE) et ses répercussions possibles sur la Tunisie

Le Chef du gouvernement d’union nationale, Youssef Chahed, a présidé au palais du go…