Accueil News Médias ALECA : Le risque pour la Tunisie est de se transformer en satellite économique de l’Europe et de fragiliser des pans entiers de son économie

ALECA : Le risque pour la Tunisie est de se transformer en satellite économique de l’Europe et de fragiliser des pans entiers de son économie

0
0

Dans un article consacré aux négociations sur le traité de libéralisation ALECA entre la Tunisie et l’Union européenne, rédigé par le journaliste français Mathieu Galtier et publié il y a deux jours sur le site ‘Magazinedel’afrique.com’ sous le titre « Le grand saut vers le libre-échange avec l’Europe? », Galtier est revenu en détails sur les risques qu’encourt la Tunisie en se pliant aux conditions de ce traité.

Même si, selon l’UE qui se veut rassurante en assurant que la Tunisie ne représente que 0,5 % du commerce européen, a-t-il écrit, et que conquérir commercialement le pays n’est donc pas une priorité, le risque pour le pays est de se transformer en satellite économique de l’Europe et de fragiliser des pans entiers de son économie.

Néanmoins, poursuit le journaliste, l’Aleca vise à libéraliser tous les pans de l’économie encore protégés, comme l’agriculture et les services, en supprimant la majeure partie des droits de douane, mais aussi, et surtout, en harmonisant les normes juridiques, sanitaires, industrielles, etc., sur les standards européens.

Lire tout l’article dans son intégralité sur Magazinedel’afrique.com

Charger plus d'articles
Charger plus par Anouar Chennoufi
Charger plus dans Médias

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

Al Wataniya annoncera les résultats préliminaires du 2ème tour de la Présidentielle à partir de 20 heures

En collaboration avec la société Sigma Conseil, l’institution de la Télévision tunisienne …