Accueil Politique Justice Gel des fonds et biens des frères Nabil et Ghazi Karoui par le Juge d’instruction du Pôle judiciaire économique et financier avec interdiction de voyager

Gel des fonds et biens des frères Nabil et Ghazi Karoui par le Juge d’instruction du Pôle judiciaire économique et financier avec interdiction de voyager

0
0

Le Ministère public près le Pôle judiciaire économique et financier, a confirmé ce lundi 8 Juillet 2019, qu’il a été décidé de porter un certain nombre d’accusation à chacun des frères Nabil et Ghazi Karoui, dont le blanchiment d’argent, et ce, suite aux investigations et aux déductions faites dans le cadre de l’instruction les concernant.

La même source a indiqué, dans un communiqué rendu public aujourd’hui, que le juge d’instruction chargé du dossier a adopté des mesures préventives, depuis le 28 Juin dernier, concernant l’interdiction de voyager ainsi que le gel des fonds.

A noter que l’organisation « I Watch » avait déjà déposé une plainte au Pôle judiciaire économique et financier, le 14 Mars 2014, relative à des soupçons de blanchiment d’argent de la part des frères Karoui, et ce, à travers les sociétés qu’ils possèdent au Maroc, en Algérie et au Luxembourg, suite à laquelle le Procureur de la République au Pôle judiciaire a ordonné l’ouverture d’une enquête à ce sujet.

Des sources bien informées, ont précisé qu’après les investigations menées, le juge d’instruction chargé de l’affaire au Pôle judiciaire économique et financier a décidé d’accuser les deux frères de blanchiment d’argent en profitant des facilités dont ils bénéficiaient dans leur secteur professionnel, et ce, conformément aux dispositions de la loi de la lutte contre le terrorisme et l’interdiction du blanchiment d’argent.

Il a été décidé également de leur interdire de voyager et de geler toutes transactions concernant leurs biens corporels et incorporels, et de geler leurs comptes bancaires.

Dans ce contexte, des ordonnances judiciaires internationales ont été adressées aux autorités judiciaires au Maroc, en Algérie et au Luxembourg, en vue d’enquêter sur les activités des frères Karoui, des sociétés dont ils sont actionnaires ou celles qu’ils dirigent, et d’enquêter sur leurs biens corporels et incorporels en dehors du territoire tunisien.

Le Juge d’instruction a également adressé une lettre à la Banque Centrale de Tunisie pour savoir comment ont eu lieu les transferts de leurs fonds vers l’étranger, selon la même source.

Source

 

Charger plus d'articles
Charger plus par Anouar Chennoufi
Charger plus dans Justice

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

La demande du report du 2ème tour de l’élection présidentielle rejetée par le Tribunal administratif

Le Tribunal administratif a rejeté, ce vendredi 11 Octobre 2019, la demande de reporter le…