Accueil News Médias L’UTICA condamne fermement les déclarations de l’ambassadeur de l’Union européenne en Tunisie accordées dernièrement au journal Le Monde

L’UTICA condamne fermement les déclarations de l’ambassadeur de l’Union européenne en Tunisie accordées dernièrement au journal Le Monde

0
0

Dans un communiqué rendu public, le samedi 13 Juillet 2019, l’Union Tunisienne de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat a exprimé sa ferme condamnation des déclarations faites par l’Ambassadeur de l’Union européenne à Tunis, Patrice Bergamini, au journal français Le Monde (du 9 juillet 2019).

L’UTICA, en sa qualité de représentant du secteur privé productif et organisé en Tunisie, « a exprimé son rejet à l’ingérence de l’ambassadeur de l’UE à Tunis dans la scène politique et économique nationales, de manière aussi flagrante, après son grand échec dans le dossier Aleca, et deux mois avant les élections, d’où se posent de nombreuses questions autour de l’agenda de l’Union européenne».

Selon l’organisation patronale nationale : « Ces déclarations constituent un abus majeur  contre la Tunisie,  ses citoyen, ses institutions et ses organisations, ainsi que le secteur privé producteur organisateur, qui a montré ces dernières années une grande ténacité et dureté, malgré la situation régionale et internationale difficile, en particulier la situation compliquée de la Libye voisine, un pays dans lequel l’Europe est responsable« .

Le communiqué ajoute que l’UTICA « ne permet à personne de remettre en question le patriotisme et la crédibilité des acteurs économiques et des groupes familiaux économiques tunisiens, qui constituent une composante majeure du tissu économique national au même titre que le reste du monde« .

L’UTICA a indiqué que bon nombre des données présentées par l’ambassadeur de l’Union européenne concernant des dossiers économiques tels que l’huile d’olive, Aleca et la migration des compétences,  étaient « fausses et de nature scandaleuse« .

Il a précisé que les secteurs concernés par ces dossiers au sein de l’Union fourniraient dans les prochains jours tous les détails relatifs à ces dossiers pour réfuter ces affirmations, tout en condamnant le « langage de l’exagération«  dans le discours de l’ambassadeur européen sur l’aide fournie à la Tunisie par l’Union européenne dans le cadre de programmes de la coopération mixte.

L’Union souligne que les remarques de l’ambassadeur de l’UE « qui correspondent au discours populiste ne sont pas adaptées au niveau des relations entre la Tunisie et son premier partenaire, l’Union européenne » et que le secteur privé continuera à jouer son rôle national et sa foi dans l’économie communautaire et solidaire et déploiera tous ses efforts dans l’intérêt de l’économie nationale, l’intérêt suprême de la Tunisie.

A noter que dans une interview accordée au journal français Le Monde du 9 juillet 2019, l’ambassadeur de Tunisie en Tunisie, Patrice Bergamini, a déclaré que l’économie tunisienne est dominée par un certain nombre de familles influentes, qui cherchent à servir leurs intérêts personnels et à empêcher l’émergence de nouveaux acteurs économiques.

Il a expliqué que ces parties se dressent contre toutes les tentatives visant à établir la transparence, la concurrence loyale et la gouvernance dans le secteur économique, appelant, dans le même contexte, à la nécessité de redistribuer la richesse en Tunisie et d’aider la classe moyenne à attirer les classes inférieures et à réduire l’écart avec la classe riche.

http://

Charger plus d'articles
Charger plus par Anouar Chennoufi
Charger plus dans Médias

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

Me Kamel Ben Messaoud invite tous les avocats à défendre les libertés et le droit à la suite de l’arrestation de Nabil Karoui

Lors de sa participation à un plateau télévisé sur Nessma TV, le samedi 24 Août 2019, dans…