Accueil Politique Diplomatie Khémaïes Jhinaoui s’entretient avec le Vice-ministre iranien des Affaires étrangères pour l’Afrique du Nord et le Moyen-Orient Hamid Rida Dahkani

Khémaïes Jhinaoui s’entretient avec le Vice-ministre iranien des Affaires étrangères pour l’Afrique du Nord et le Moyen-Orient Hamid Rida Dahkani

0
0

Le ministre des Affaires étrangères, Khémaïes Jhinaoui, s’est entretenu au siège de son département, ce lundi 29 Juillet 2019, avec le Vice-ministre iranien des Affaires étrangères, chargé du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord, Hamid Rida Dahkani, qui préside une délégation de son pays ayant participé à la cérémonie des funérailles de Feu le Président de la République, Mohamed Béji Caïd Essebsi.

L’hôte iranien a renouvelé, en cette occasion, les condoléances de la République Islamique iranienne  au Peuple Tunisien suite au décès de son président, soulignant que sa sagesse et sa grande expérience politique ont fait que son départ a causé une grande perte pour la Tunisie, la région et les mondes arabe et islamique.

Il a également souligné que le transfert en douceur du pouvoir en Tunisie, qui a ébloui le monde entier, a prouvé la solidité de l’édification démocratique en Tunisie et le respect de la suprématie du droit et des institutions.

Pour sa part, Jhinaoui a énuméré les qualités de Béji Caïd Essebsi, soulignant à son tour qu’il a pu, dans une période délicate de l’histoire de la Tunisie, de préserver sa stabilité, et a contribué à instaurer la transition démocratique grâce à sa sagesse, à sa vision, et à sa grande expérience politique.

Il a ajouté que le défunt BCE a contribué également au rayonnement de la Tunisie, et à renforcer ses relations étrangères et sa position  dans son environnement arabe et régional et sur la plan international, par le biais de son attachement aux principes de la politique étrangère dont les piliers furent basés par Feu le Zaïm Habib Bourguiba.

La rencontre a été une occasion lors de laquelle les deux parties ont passé en revue les moyens de développer les relations tuniso-iraniennes dans les divers domaines, en plus d’un certain nombre de questions régionales et internationales d’intérêt commun, et ont souligné dans ce contexte l’importance de renforcer les consultations bilatérales concernant toutes ces questions, notamment à l’horizon de la préparation de la Tunisie à siéger au Conseil de sécurité des Nations-Unies, en tant que membre non-permanent, à partir de Janvier 2020.

L’hôte iranien a renouvelé à l’occasion l’invitation faite à Khémaïes Jhinaoui par son homologue iranien, Mohamed Jawad Dharif, à effectuer une visite à Téhéran.

 

Charger plus d'articles
Charger plus par Anouar Chennoufi
Charger plus dans Diplomatie

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

Le Consulat général de Tunisie organise une réception en l’honneur de la communauté tunisienne à Istanbul

Dans le souci de mieux encadrer la communauté tunisienne, notamment les étudiants, le Cons…