Accueil Societé faits divers L’accident du Métro numéro 5 survenu au niveau de la station de Bab Saadoun serait dû à une «erreur humaine»

L’accident du Métro numéro 5 survenu au niveau de la station de Bab Saadoun serait dû à une «erreur humaine»

0
0

Le chargé de la communication de la société TRANSTU, Mohamed Chemli, a déclaré ce mercredi 31 Juillet 2019 que la collision de la rame du Métro numéro avec une autre rame, au niveau de la station de Bab Saadoun, a causé des blessures à 19 personnes.

Il a déclaré à l’agence TAP, que la plupart des cas était des cas de perte de connaissance, alors que certains qui ont souffert d’ecchymoses mineures ont été transférés aux hôpitaux de la Rabta et de Charles Nicolle, ainsi que le Centre des grands brûlés de Ben Arous, et qu’ils ont déjà quitté les hôpitaux.

Chemli, a assuré que la commission d’enquête dans les accidents de la circulation relevant du réseau ferroviaire, s’est déplacée sur les lieux du sinistre, dès l’annonce de la collision, pour constater les dégâts et faire les premières constatations concernant l’accident pour déterminer les responsabilités.

Il encore ajouté, que selon les premières constatations, l’accident est dû à une « erreur humaine » au niveau du contrôle des voies ferrées (aiguillage), indiquant qu’une enquête immédiate et approfondie a été ouverte pour déterminer les responsabilités et connaître les causes exactes ayant été à l’origine de l’accident qui est survenu vers 6h30 du matin, et qui a perturbé le trafic des métros pendant 15 minutes.

A noter que le Métro numéro 5, mis en service depuis 1992, se dirige vers la Cité al Intilaka (Ouest), et passe près des Cités Ibn Khaldoun et Attahrir, ainsi qu’Al Omrane supérieur.

 

Charger plus d'articles
Charger plus par Anouar Chennoufi
Charger plus dans faits divers

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

Hager Khechine : la nouvelle codirectrice pour le CeRTIA

Josianne Marsan, directrice du CeRTIA et nouvelle vice-doyenne à la recherche et à l’innov…