Accueil Politique partis politiques Al Badil Ettounsi organise un grand meeting populaire avant que son président ne dépose sa candidature à l’élection présidentielle

Al Badil Ettounsi organise un grand meeting populaire avant que son président ne dépose sa candidature à l’élection présidentielle

0
0

Avant de se diriger vers l’ISIE pour déposer officiellement son dossier de candidature aux élections présidentielles, ce dimanche 4 Août 2019, Mehdi Jomaa, ancien Chef du gouvernement et Président fondateur du parti Al Badil Ettounsi, a présidé un meeting populaire réunissant ses militants et militantes à Tunis, leur annonçant sa candidature aux prochaines élections présidentielles, appelant les structures régionales et locales et tous les partisans du parti à mobiliser tous les efforts possibles pour assurer les chances de succès des prochaines élections, et démontrer la prédisposition du parti à proposer des alternatives économiques, sociales et de développement au pays et de changer la réalité des Tunisiens à travers les urnes et des élections démocratiques et intègres, qui instaure le transfert pacifique du pouvoir et confirme que le projet démocratique en Tunisie se poursuit et que c’est un choix irréversibles que les Tunisiens ne négocient pas, ni sur leurs libertés individuelles et collectives malgré les conditions économiques et sociales difficiles qu’a connues le pays à la suite de l’incapacité du système de gouvernement depuis 2014 à mettre en avant un projet de sauvetage national.

Jomaa, a indiqué que les prochaines échéances électorales sont une opportunité pour les Tunisiens et les Tunisiennes de se diriger massivement vers les urnes, d’examiner les programmes et de choisir les meilleures compétences, soulignant que le manque de confiance des Tunisiens dans l’élite politique et les décideurs menace aujourd’hui le processus démocratique et le climat politique général dans le pays.

Jomaa a ajouté que son équipe a choisi de s’engager dans l’activité politique par la plus grande porte de la légitimité du travail sur le terrain, en élaborant des programmes et des stratégies, en proposant des alternatives aux Tunisiens, en sélectionnant des compétences et en laissant la liberté de choix au peuple souverain originel loin de l’utilisation de l’appareil de l’Etat et sans slogans populistes qui vendent des illusions et des promesses aux citoyens, soulignant que le parti s’avancera et présentera à l’opinion publique les détails de son programme présidentiel, économique et social pour les cinq prochaines années, et se présentera comme l’alternative la plus probable et capable de diriger le pays dans la prochaine phase.

A noter que la réunion a été ouverte avec l’observation d’une minute de silence en hommage à la mémoire du défunt président Béji Caïd Essebsi.

Au cours du meeting, ont été présentées les listes législatives du parti engagées dans 33 circonscriptions.

 

Charger plus d'articles
Charger plus par Anouar Chennoufi
Charger plus dans partis politiques

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

Quand Abir Moussi lève le ton et oriente ses accusations !

La présidente du Bloc parlementaire du Parti Destourien Libre, Abir Moussi, a sévèrement r…