Accueil News Médias culture Première édition des Journées de la Céramique d’Art de Carthage: Ouverture de l’exposition du concours international de la céramique d’art

Première édition des Journées de la Céramique d’Art de Carthage: Ouverture de l’exposition du concours international de la céramique d’art

0
0

Première édition des Journées de la Céramique d’Art de Carthage

Ouverture de l’exposition du concours international de la céramique d’art

Dimanche 01 septembre 2019

Musée du Bardo

 

Après l’ouverture officielle de la Première édition des Journées de la Céramique d’Art de Carthage samedi 31 aout 2019 à la Cité de la culture en présence de M. Mohamed Zinelabidine Ministre des Affaires Culturelles et d’un grand nombre d’artistes tunisiens et étrangers et au cours de laquelle le Ministre a annoncé la création d’un Musée National de la Céramique Contemporaine, le programme de cette grande manifestation international se poursuit avec l’ouverture dimanche 01 septembre 2019 à partir de 11h00 de l’exposition du concours international de la céramique d’art et du concours de la céramique de design, une exposition qui a drainé un grand public entre amateurs de céramique et d’artistes.

A cette occasion M. Mohamed Hachicha Directeur du Centre National de la Céramique d’Art Sidi Kacem Jelizi et Directeur des Journées de la Céramique d’Art de Carthage a tenu a exprimer sa grande satisfaction  quant à l’annonce par M. Mohamed Zinelabidine Ministre des Affaires Culturelles de la création d’un Musée National dédié à l’art de la céramique d’art, soulignant que cette décision est la consécration d’un rêve cher à tous les céramistes tunisiens et qu’elle constitue l’aboutissement de plus de dix ans de travail acharné au sein du centre Sidi Kecem Jelizi et à travers le symposium international de la Céramique d’Art. Ce musée a t-il ajouté offre aux céramistes tunisiens une grande visibilité tout une valeur ajoutée certaine dans le cadre d’une musée d’art contemporain totalement dédié à la céramique, chose qui n’existe que dans quelques rares pays européens.

L’exposition du Musée du Bardo offre au public deux collections de céramique, la première, composée de 40 pièces offre à voir les oeuvres des artistes tunisiens et étrangers participants au concours international de la céramique d’art (d’une valeur de 20 mille dinars). la deuxième collection regroupe quant à elle 16 oeuvres réalisées par des designers et d’artisans tunisiens et étrangers (le prix est d’une valeur de 10 mille dinars).

Cette exposition présente une collection d’oeuvres d’une grande qualité artitique qui se déclinent dans une immense variété de styles et d’inspirations, une belle démonstration de l’évolution de cet art qui puise ses racines dans des pratiques ancestrales dans une adaptation fascinante aux progrès offerts par les technologies nouvelles.

Parmi les participants Nikki Blair une américaine originaire de la Caroline du Nord qui participe avec une oeuvre aussi belle qu’intrigante.  » J’ai puisé le concept de cette oeuvre dans l’imaginaire de la période du moyen age maisi dans le courant architectural GOUGIE, très répandu pandant les années 70 aux USA et qui était focalisé sur les formes et les couleurs » a-t-elle préciser en ajoutant qu’elle a préparé elle-même  son argile  en travail avec un feu d’une très faible intensité. le résultat est fascinant.

Pour sa part la tunisienne Nibiha Weslati, participe à l’exposition internationale avec des oeuvres d’une grande qualité technique et artistique qui d’emblée trompe le regard du visiteur non averti. Loin d’être des molusques, ses oeuvres s’isnspirent d’une experience personnelle de l’artiste qui a fait sa traversée du désert dans la solitude des créateurs en sortant de cette expérience avec idée de génie: des cellules macrophages sous forme d’objets d’arts aux couleurs et aux formes complextes tout en étant chargés de détails eux m^mes chargés de petites touches allégoriques à cet univers insondable de la biologie humaine. Un travail  beau et intense tant au niveau de la forme que du fond.

Ahmed Abdelkerim d’Egype a travaillé sur les racines et leurs interaction avec l’eau source de vie et de métamorphose en présentant une oeuvre baptisée « Bouthour ». Le Tunisien Ghazi Zalila a prix part à ce concours international avec une oeuvre inspirrée de la poterie berbère. Artiste plasticien et céramiste de specialité, il tient à rappeler son attachement aux techniques de la terre polie, cuite et sans émail, ce qui  rend d’ailleurs son travail très beau unique dans son genre.

Cette exposition se poursuivra au Musée du Bardo tout au long de la période des Journées de la céramique d’art de Carthage au bonheur des artistes et du grand public. rappelons que le programme de cette manifestation se poursuit à la Cité de la culture avec des workshops, des rencontres professionnelles et de l’animation

Charger plus d'articles
Charger plus par Tunivisions.net
Charger plus dans culture

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

L’EPI D’OR soutient trois chefs tunisiens au Championnat du Monde du Couscous

L’EPI D’OR, qui connue de soutenir considérablement la promotion du patrimoine culinaire t…