Accueil Divers Le revers de la médaille de l’évolution technologique : Carrefour lance sa 1ère Supérette sans caisses ni caissières à Seattle

Le revers de la médaille de l’évolution technologique : Carrefour lance sa 1ère Supérette sans caisses ni caissières à Seattle

0
0

Voir nos grandes surfaces en Tunisie sans ‘caisses ni caissières’, n’est certainement pas pour demain, mais c’est tout de même une éventualité qui ne saurait tarder à être mise en application, et ce, suite à la fulgurante évolution technologique à laquelle on assiste.

En tout cas, le géant américain ‘Carrefour’ vient récemment d’ouvrir sa première supérette alimentaire ‘Amazon Go’, dans la ville de Seattle, où les clients ne rencontrent plus ni caisses et ni caissières, mais règlent leurs achats à travers une application sur leur Smartphone.

 

 

Selon les explications fournies par le PDG de Carrefour, Alexandre Bompard, lors d’une conférence de presse, Carrefour serait en train d’adopter un gigantesque plan de transformation, avec quelques 2400 suppressions de postes d’emplois, rien que pour pouvoir s’adapter aux nouveaux modes de production et de consommation, et également rétablir sa position mondiale dans le secteur.

Carrefour, qui se situait à la 2ème place mondiale, il y a 15 ans en arrière, se retrouve actuellement à la 9ème place, et se doit de réagir.

Ce nouveau mode de paiement serait dictée par la révolution  technologique, d’une part, et par le fait que le consommateur, toujours en recherche de gain de temps, ne voudrait plus le perdre en faisant la queue devant la caisse de son supermarché.

Le procédé serait très simple, le client scanne le produit, le met par la suite dans son panier, et il lui suffit tout simplement de poser son Smartphone sur un terminal pour régler, et l’affaire est close…

Pas de perte de temps, pas de manipulation d’argent, de chèque ou de carte de crédit !

Vive l’évolution technologique à ‘double tranchant’…

Charger plus d'articles
Charger plus par Anouar Chennoufi
Charger plus dans Divers

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

Ne serait-il pas ‘judicieux’ de déclarer la Tunisie ‘Pays sinistré’ ?

Les intempéries lourdes de conséquences, qui continuent à ‘frapper’ la Tunisie d’un moment…