Accueil Societé élections La liste indépendante « EL ETTIHAD » entame sa campagne électorale des élections législatives

La liste indépendante « EL ETTIHAD » entame sa campagne électorale des élections législatives

0
0

Conjointement au lancement de la campagne électorale des élections législatives à l’étranger, la liste indépendante « EL ETTIHAD » a entamé le 14 septembre 2019, dans le cadre de sa campagne, une série de réunions et des entrevues avec des citoyens tunisiens de la circonscription de France 1.

On retrouve en tête de liste Mr Fethi Tlili, figurent aussi sur cette liste qui porte le numéro 23,  Mme Faten Samet, Mr Belgacem Tebourbi, Mme Monia Lassoued, ainsi que Mr Sabri Daoud Ben Kouteib.

Selon le communiqué électoral paru, l’ « EL ETTIHAD » reflète un cumul de luttes de plusieurs générations de Tunisiens qui souhaitent la modernité, le progrès et la démocratie pour la Tunisie.

Elle adopte un projet visant à consolider la démocratie et la civilité de l’État et, ce, dans un souci de liberté et d’égalité, à défendre les droits des femmes, à lutter contre toutes les formes de discrimination et de racisme et à défendre les causes justes dans le monde.

Le programme électoral de l’EL ETTIHAD comprend 10 points principaux :

  1. Soumettre un projet de loi fixant des tarifs préférentiels de transport (aérien et maritime) au profit des étudiants, et des familles tunisiennes vivant à l’étranger.
  2. Créer un label unifié, identifiant les produits tunisiens pour une meilleure commercialisation tout en améliorant les mécanismes et les lois législatives et juridiques pour la promotion des exportations.
  3. Conclure des accords de partenariat entre les deux parties : tunisienne et française pour améliorer le climat des investissements et des projets pour les Tunisiens résidant à l’étranger
  4. Établir des bureaux ou guichets uniques dans tous les consulats tunisiens à l’étranger afin de fournir les services administratifs nécessaires pour les travailleurs immigrants, étudiants, investisseurs et autres.
  5. Créer un centre culturel tunisien en France pour introduire les spécificités culturelles et historiques et organiser des événements qui relient la communauté à son patrimoine intellectuel et culturel.
  6. Renforcer les liens de la communauté Tunisienne dans notre pays d’origine,  en instaurant les programmes de la langue arabe pour les enfants tunisiens à l’étranger.
  7. Développer l’approche de la partie française face à l’immigration clandestine et créer des mécanismes de protection de la situation pour les Tunisiens résidant en France qui sont en dehors du cadre légal.
  8. Réformer et restructurer l’Office des Tunisiens à l’étranger dans la proposition d’un projet alternatif au projet en cours devant l’Assemblée du peuple.
  9. Augmenter la bourse allouée aux étudiants tunisiens souhaitant poursuivre leurs études universitaires en France
  10. Accroître le nombre de bénéficiaires des accords de coopération technique entre la Tunisie et la France et les orienter vers de nouveaux secteurs et domaines opérationnels

 

Charger plus d'articles
Charger plus par Anouar Chennoufi
Charger plus dans élections

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

Ghazi Karoui : La Cour de cassation suspend le mandat de dépôt en prison émis à son encontre

Tunivisions a appris de source digne de fois, ce mardi 15 Octobre 2019, que la Cour de cas…