Accueil News Médias Selon The Independent : Des touristes britanniques de Thomas Cook auraient été retenus en otage pour les obliger à payer leur séjour à Hammamet

Selon The Independent : Des touristes britanniques de Thomas Cook auraient été retenus en otage pour les obliger à payer leur séjour à Hammamet

0
0

Mise à jour – Dimanche 22 Septembre 2019 – 12h00 :Il nous est parvenu que les touristes britanniques qui ont été retenus en otage jusqu’à paiement des factures de leur séjour dans un hôtel à Hammamet, ont pu quitter l’hôtel et rejoindre l’aéroport international Enfidha-Hammamet pour rentrer finalement chez-eux.

————-

Le journal britannique « The Independent » a publié sur son site électronique, dans la nuit du samedi à dimanche 22 Septembre 2019, qu’un hôtel tunisien aurait demandé à des dizaines de touristes de Thomas Cook, en fin de séjour, de régler leur facture pour qu’ils puissent rentrer chez eux.

La même source a indiqué que « Le personnel de l’hôtel Les Orangers à Hammamet aurait réclamé des sommes équivalentes à 2 500 £ avant de les laisser quitter l’hôtel pour l’aéroport« .

Le journal poursuit que l’un d’eux, David Astbury, a déclaré à The Independent, via Facebook: «Ce soir, nous avons appris qu’en raison des difficultés et de la faillite possible de Thomas Cook, les vacanciers se retrouvaient face à des factures d’hébergement qu’ils devraient payer.

«Les clients qui devraient partir ce soir sur des vols de retour ne sont pas autorisés à partir, tant qu’ils n’aient pas payé leur facture, après avoir déjà payé en Grande-Bretagne, et on leur dit qu’ils peuvent se retirer de l’Atol [le programme de protection des vacances du gouvernement]. »

Le touriste poursuit également en déclarant que «Les bus de transfert ne sont pas autorisés à franchir le portail de l’hôtel, et les touristes qui refusent ou qui sont dans l’impossibilité de payer, sont retenus en otages.

Un vol devait décoller de l’aéroport d’Enfidha à destination de Manchester, à 23h50. Des départs supplémentaires sur Thomas Cook Airlines à destination de Glasgow et Newcastle sont prévus dimanche matin, avec un autre vol pour Manchester à 22 heures.

Une autre vacancière, Lisa Triggs, a écrit: « L’hôtel Les Orangers a fermé à clef les portes afin que personne ne puisse entrer ni sortir et ont remis à tous ceux qui partent aujourd’hui ou demain des factures.  Ils veulent que les factures soient payées avant que quiconque ne puisse partir. Le wifi de l’hôtel aurait même été désactivé« .

The Independent a su que les représentants de Thomas Cook se rendent à l’hôtel. Le Consulat britannique à Tunis et le Ministère tunisien du Tourisme sont également au courant.

Thomas Cook continue à commercer normalement et il n’existe aucune base légale pour demander aux clients de payer à nouveau.

En cas de faillite de la société, l’autorité de l’aviation civile – qui gère le système Atol – informerait les hôteliers qu’elle réglera les factures.

The Independent a tenté de contacter l’hôtel à plusieurs reprises par e-mail et par téléphone.

Thomas Cook a ouvert la voie en février 2018 en rétablissant un programme de vacances dans ce pays d’Afrique du Nord.

Qui peut peut nous expliquer cette étrange « Chakchouka » ?

Source : The Independent

Charger plus d'articles
Charger plus par Anouar Chennoufi
Charger plus dans Médias

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

Kais Saïed appelle au respect des hommes et femmes des médias ainsi que des institutions médiatiques

Le Président de la République élu, Kais Saïed, a appelé de nouveau, ce vendredi 18 octobre…