Accueil News Médias L’ancien ministre Fadhel Abdelkafi votera de nouveau en faveur de Nabil Karoui au 2ème tour et en faveur de son parti pour les législatives

L’ancien ministre Fadhel Abdelkafi votera de nouveau en faveur de Nabil Karoui au 2ème tour et en faveur de son parti pour les législatives

0
0

Invité lundi soir à l’émission « Tounès al Yaoum » sur la chaîne de télévision Al Hiwar Ettounsi, l’ancien ministre du Développement, de l’Investissement et de la Coopération internationale et Ministre des Finances par intérim, Fadhel Abdelkafi, a déclaré à l’animatrice Mariem Belkadhi qu’il soutient publiquement le président du partie « Au Cœur de la Tunisie« , Nabil Karoui, candidat au 2ème tour de la Présidentielle anticipée, étant jusqu’à aujourd’hui détenu à la prison de La Mornaguia.

Il a souligné qu’il a déjà voté pour N. Karoui au 1er tour, et qu’il lui donnera sa voix également au 2ème tour, assurant entre-autres qu’il va voter en faveur du parti de Nabil Karoui pour les législatives.

Fadhel Abdelkafi, a appelé à la libération de Nabil Karoui, détenu depuis le 23 Août 2019, considérant que le maintien en prison d’un candidat à la présidentielle affecte directement l’image de la Tunisie à l’étranger, indiquant que son absence durant la campagne électorale est qualifiée de « honte » à la démocratie naissante en Tunisie.

Abdelkafi a rappelé que le candidat Nabil Karoui avait récolté 15,6% des bulletins de vote lors du Premier tour, tout en étant en prison, ajoutant que si le candidat était en dehors de la prison ses résultats auraient été meilleurs.

Il a appelé l’autre candidat indépendant à la présidentielle, Kais Saïed, à clarifier sa position sur le maintien en prison de Nabil Karoui.

 

Charger plus d'articles
Charger plus par Anouar Chennoufi
Charger plus dans Médias

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

Ce n’était que de l’Intox ! par Anouar Chennoufi

Beaucoup de gens ont pris à l’hameçon, ce mardi 4 Août 2020, en lisant mon article «…