Accueil News Médias culture « KOM », DU CENTRE D’ARTS DRAMATIQUES ET SCENIQUES DU KEF: L’autre vision de ce métier noble…

« KOM », DU CENTRE D’ARTS DRAMATIQUES ET SCENIQUES DU KEF: L’autre vision de ce métier noble…

0
0

En ouverture officielle du Festival national du Théâtre tunisien, et après les hommages rendus à de célèbres femmes et hommes de théâtre qui ont fait les beaux jours de ce Centre, c’est la récente pièce du CADS du Kef qui a été présenté au public présent, traitant du délicat métier d’instituteur, mais sous une forme proprement théâtrale afin de montrer les divers aspects, positifs et surtout négatifs, de cette noble profession.   

Dans une tenue imaginée et évoquant celle qui définit ces « missionnaires », la blouse blanche, le quatuor, formant les instituteurs et leur directeur, a relaté les multiples situations que peut vivre ce corps de métier, entre abus de pouvoir, soudoiements, ingratitude, menaces même, face aux supérieurs et aux représentants du pouvoir politique, dans la peau des agents de sécurité.

Le jeu des quatre acteurs, trois hommes et une femme, a été de haute valeur esthétique et dramaturgique, traduisant dans un style burlesque ces situations pourtant tragiques pour ce genre de métier, jouant avec une remarquable aisance différents personnages tournant autour de ces instituteurs.

Et ce qui a mis en valeur le sujet en question, c’est l’écriture théâtrale qui a été pour sa part d’un niveau hors du commun dans le sens où le jeu de mots intelligent et les quiproquos évoqués ont contribué à démontrer le côté dramatique des rapports qui caractérisent cette profession, bien que ce texte soit profondément comique.

Une belle démonstration du rôle du théâtre dans la prise de conscience collective sur certains sujets et de ce besoin et cette soif de vivre une certaine réalité par le théâtre, le comique et le dramatique se mélangeant pour traduire notre vécu.

Un sujet d’un intérêt certain dans un excellent jeu théâtral de la part de ces acteurs, illustrant encore une fois le rôle avant-gardiste qu’a toujours joué le CADS du Kef dans ce 4ème Art tant aimé et qui ne cesse de gagner le cœur d’un public de plus en plus nombreux.  

Charger plus d'articles
Charger plus par Tunivisions.net
Charger plus dans culture

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

Sous les projos : Ghada Maatouk

Ghada Maatouk (en arabe: غادة معتوق) née le 11 mai 1998 à la Marsa, Tunisie. Elle est une …