Accueil News Médias Un nombre record de candidats arabes aux castings impressionnent le Jury dans Stars of Science

Un nombre record de candidats arabes aux castings impressionnent le Jury dans Stars of Science

0
0

Les jeunes innovateurs arabes étaient nombreux à s’affronter pour obtenir l’approbation du jury dans le cadre de l’émission à l’initiative de la Fondation du Qatar.

La course pour remporter le prochain titre de meilleur innovateur du monde arabe a démarré, alors que les épreuves de casting de l’émission Stars of Sciencede la Fondation du Qatar se sont achevées.

Les trois premiers épisodes de la saison 11 ont permis à ces candidats ambitieux de présenter leurs solutions technologiques répondant à un large éventail de problèmes. Et cette saison s’avère très prometteuse, car ce sont au total 31 candidats, un record dans l’histoire de l’émission, qui ont réussi à impressionner le jury et à se qualifier pour les épreuves de sélection. Ils se rapprochent ainsi du titre de meilleur innovateur arabe et du gain d’une part de 600 000 dollars en financement de démarrage pour leur idée.

Avec un tout nouveau format qui met l’accent sur la collaboration et la durabilité, divers changements ont été apportés à la phase de casting. Les modifications visaient à alléger la pression sur les candidats potentiels et à encourager un dialogue ouvert entre eux et les anciens candidats. Plusieurs d’entre eux ont ainsi co-animé les épisodes de casting, dont Anna Malek, candidate de la saison 10 ; Dr. Nour Majbour, finaliste de la saison 10 ; et Walaa Aniba, candidate de la saison 6. Pour participer à l’aventure Stars of Science et se préparer aux nombreuses questions du jury, les candidats ont présenté leurs idées devant leurs compétiteurs. Cet élément unique a servi de présélection au jury – qui surveillait la performance de chaque candidat depuis les coulisses – et a donné au trio le temps de réfléchir et de formuler des questions plus poussées. Les candidats ont ensuite eu l’occasion d’expliquer leurs concepts plus en détail lors d’entretiens individuels avec chacun des membres du jury.

« Stars of Science a été un moteur de l’innovation pour la science, la technologie, l’ingénierie et les mathématiques dans la région arabe depuis plus d’une décennie. Venant d’une formation médicale, je suis ravi de voir que les idées de cette année abordent des problématiques modernes en utilisant des technologies innovantes, en particulier dans le domaine biomédical », a déclaré le Professeur Abdelhamid El-Zoheiry, membre du jury de Stars of Science.

« Je suis également fier de nos anciens candidats, qui ont démontré qu’ils savaient faire des critiques détaillées des candidats et de leurs inventions et poser toutes les bonnes questions. »

Dans ses premiers épisodes, Stars of Science a fortement mis l’accent sur le rôle des femmes dans l’innovation et leurs réalisations dans divers domaines scientifiques. Suite à un nombre record de participation féminine et le succès de ces candidates lors de la dernière saison, l’émission est devenue la principale plateforme permettant aux femmes arabes de remettre en question les stéréotypes existants et de célébrer leurs réussites.

L’épisode de casting mettait en vedette des innovateurs dont les projets proposent de résoudre des problématiques dans tous les domaines en utilisant la technologie de façon créative. Par exemple, un biberon qui cible la santé dentaire des nourrissons, ou une batterie pour prothèses qui se recharge elle-même via les mouvements du patient ont été présentés.

« La passion, la créativité et le dévouement dont nous avons été témoins tout au long de la phase de casting nous ont montré combien les jeunes arabes ont du talent lorsqu’ils bénéficient d’une plate-forme pour développer leurs idées », a déclaré la scientifique Dr. Nour Majbour, qui a obtenu la deuxième place lors de la saison 10. « C’est un environnement unique dans notre région, et je suis heureuse de contribuer au développement d’une nouvelle génération d’innovateurs arabes. »

Le prochain épisode de l’émission, l’épisode de sélection, sera diffusé le samedi 5 octobre sur huit chaînes et en ligne. Après le choix des inventions les plus prometteuses par le jury, les huit premiers candidats se rendront dans les laboratoires de Stars of Science au Parc des Sciences et des Technologies du Qatar, qui fait partie de la Fondation du Qatar pour la recherche, le développement et l’innovation, afin de développer leurs prototypes dans un espace ultra-moderne d’innovation partagé et transformer leurs idées en réalité.

Pour le programme complet de diffusion de la Saison 11 de Stars of Science, veuillez visiter www.starsofscience.com

 

 

Ci-dessous les détails de diffusion de l’émission :

Qatar, Qatar TV : (GMT +3)

Les vendredis : 22h00

En replay les samedis 17 h 00

 

Koweït, Al Rai (GMT +3)

Les samedis : 21h40

 

Irak, Alsumarie : (GMT +3)

Les samedis : 21h30

 

Jordan, Al Roya : (GMT+3)

Les samedis : 22h00

 

Liban, LBC (GMT +2)

Les samedis : 17h00

 

Algérie, Echorouk TV (GMT+1)

Les samedis : 19h00

 

Oman, Oman TV (GMT+4)

Les samedis : 21h00

 

Al Araby TV : (GMT)

Les samedis : 18h00

Veuillez visiter :

Le site – www.starsofscience.com

Facebook – https://www.facebook.com/StarsofScienceTV

Twitter – https://twitter.com/starsofscience

Youtube- http://www.youtube.com/user/Starsofsciencetv

Instagram- starsofsciencetv

La Fondation du Qatar – Libérer le potentiel humain

La Fondation du Qatar (Qatar Foundation – QF) pour l’Éducation, la Science et le Développement Communautaire est une organisation privée à but non lucratif, qui soutient le Qatar dans sa transformation vers une économie diversifiée et durable. QF aspire à servir le peuple du Qatar et au-delà en offrant des programmes axés sur l’innovation dans les domaines de l’éducation, de la science et de la recherche et du développement communautaire.

Fondée en 1995 par Son Altesse Sheikh Hamad Bin Khalifa Al-Thani, l’Émir père, et Son Altesse Sheikha Moza bint Nasser, qui partageaient une vision commune, celle d’offrir au Qatar une éducation de qualité. Aujourd’hui, le système éducatif de niveau international de QF offre des possibilités d’apprentissage en continu, dès l’âge de six mois et jusqu’au doctorat, ce qui permet aux diplômés de s’épanouir dans un environnement international et de contribuer au développement de la nation.

QF crée également un centre d’innovation multidisciplinaire au Qatar, où des chercheurs se penchent sur des défis locaux et mondiaux. En encourageant une culture d’apprentissage tout au long de la vie et en favorisant l’engagement social à travers des programmes qui incarnent la culture qatarie, QF s’engage à autonomiser la communauté locale et à contribuer à un monde meilleur pour tous.

Pour la liste complète des initiatives et projets de QF, veuillez visiter : http://www.qf.org.qa/

 

*Source: AETOSWire

 

 

Charger plus d'articles
Charger plus par Anouar Chennoufi
Charger plus dans Médias

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

TUNIVISIONS récompensée lors de la Semaine des films de résistance et de libération

Plusieurs personnalités et entités ont été honorées, le lundi 20 Janvier 2020, à la Cité d…