Accueil Politique BIZERTE et les TUNISIENS rendent hommage aux MARTYRS de l’évacuation

BIZERTE et les TUNISIENS rendent hommage aux MARTYRS de l’évacuation

0
0

Cinquante six années sont passées, depuis la grande victoire de la Tunisie sur les forces coloniales de l’époque, lors de la guerre de l’évacuation de la Capitale du nord et le départ du dernier soldat français, dans l’année 1963, de la base navale militaire de Bizerte ‘El Kharrouba’, restée à ce moment-là sous l’emprise des autorités françaises.

Dans les annales de l’histoire, on peut lire que le 14 Octobre 1963, le contre-amiral Vivier, dernier commandant de la Base stratégique de Bizerte, avait signé l’ordre du jour dont une partie indiquait : « La mission à Bizerte des forces armées françaises prend fin », et le lendemain, soit le 15 Octobre 1963, le capitaine d’artillerie Louis Muller amène le pavillon français, mettant ainsi fin à 82 ans de présence militaire française à Bizerte.

Le 15 Décembre de la même année, le Président Habib Bourguiba avait célébré solennellement cette victoire sur les forces coloniales et fêté l’évacuation de Bizerte en compagnie de ses invités de marque, à savoir le président égyptien Gamal Abdel Nasser, le président algérien Ahmed Ben Bella, le Prince héritier de Libye Abdallah Senoussi et d’un représentant du roi marocain Hassan II.

Rappelons que les affrontements avaient fait 630 morts et 1555 blessés, du côté des tunisiens, et 27 morts et une centaine de blessés, du côté des français (selon les chiffres officiels).

Encore une occasion pour réciter une Fatiha à la mémoire de nos valeureux Martyrs : Allah Yarhamhom.

Charger plus d'articles
Charger plus par Anouar Chennoufi
Charger plus dans Politique

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

Le président de la République Kais Saïed en visite inopinée à Ouardanine

Le président de la République, Kais Saïed, s’est rendu à Ouardanine, gouvernorat de …