Accueil Régions Retour sur l’élimination à Kasserine du dangereux terroriste algérien Mourad Ben Hamadi Chaïeb, frère du terroriste Lokmane abou Sakhr

Retour sur l’élimination à Kasserine du dangereux terroriste algérien Mourad Ben Hamadi Chaïeb, frère du terroriste Lokmane abou Sakhr

0
0

Le Ministère de l’Intérieur a confirmé l’identité du dangereux terroriste d’origine algérienne abattu à Jebal Essif à Kasserine, dimanche 20 Octobre 2019, qui n’est autre que le dénommé « Mourad ben Hamadi Chaïeb » alias « Aouf abou al-Mouhajer« , frère du terroriste « Lokmane abou Sakhr« , éliminé en 2015.

La même source a souligné que le terroriste est considéré des plus dangereux dirigeants les plus sanglants, et qu’il avait pris part à de nombreux attentats ayant ciblé les unités sécuritaires et militaires dans notre pays, depuis 2013, et dont les plus importantes opérations étaient les suivantes :

-Sidi Ali Ben Aoun en 2013,

-Hinchir Ettala 1 en 2013,

-l’attentat contre l’ancien ministre de l’intérieur en 2014,

-Hinchir Ettala 2 en 2014,

-l’attentat contre une patrouille militaires à Jebal Ouergha en 2014,

-l’attentat contre une patrouille militaire à Nebber en 2014,

-un autre attentat contre une patrouille de la Garde nationale à Boulaaba en 2015,

-le guet-apens contre deux formation militaires à Jebal Mghilla en 2015,

-l’attentat contre un blindé de l’armée à Jebal Sammama 2016,

-l’assassinat du citoyen « Lamjed Kriri » en 2018,

-l’attentat contre un autre blindé de l’armée nationale en 2019,

en plus de la pause de mines dans les montagnes de Kasserine, et des attaques menées contre des habitations proches de ces montagnes avec vols répétés de garde-manger.

 

http://

Le porte-parole officiel de la Garde Nationale, le Colonel Houssem Eddine Jebabli, a souligné ce lundi matin que le terroriste liquidé à Jebal Essif, s’est infiltré en Tunisie vers la fin de l’année 2011, précisant qu’il fût « investi » en tant que « Émir de Katibet Okba Ibn Nafaa » après l’élimination de son frère le terroriste Lokmane abou Sakhr, indiquant également qu’il avait introduit en Algérie des « fusées thermiques » à partir de la Libye, en plus de s’être approprié l’argent de Katibet Okba Ibn Nafaa et de nombreuses cartes géographiques.

Jebabli a ajouté que les opérations de ratissage menées par les unités sécuritaires et militaires se poursuivent encore dans le périmètre et dans les profondeurs de Jebal Seif El Inba à Sbiba, dans le gouvernorat de Kasserine.

 

Charger plus d'articles
Charger plus par Anouar Chennoufi
Charger plus dans Régions

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

Le Président de la République supervise une séance de travail avec des dirigeants sécuritaires en présence de Youssef Chahed

Le président de la République, Kais Saïed, a présidé au palais de Carthage, en fin d&rsquo…