Accueil économie Une délégation d’étudiants tunisiens participera aux Journées de l’économie JECO à Lyon

Une délégation d’étudiants tunisiens participera aux Journées de l’économie JECO à Lyon

0
0

Portées par la « Fondation pour l’Université de Lyon », les Journées de l’économie (JECO) qui se dérouleront, dans leur 12ème édition, du 5 au 7 Novembre 2019, à Lyon, devraient connaître une participation de 25000 personnes venues assister gratuitement à 60 conférences sur les enjeux économiques.

Le programme de cette année comprendra trois thèmes : Environnement, Numérique et Société.

Une délégation d’étudiants tunisiens participera à ces journées.

« Les Journées de l’Économie (Jéco), organisées par la Fondation pour l’Université de Lyon, proposent des clés pour mieux comprendre le monde qui nous entoure. Les grands sujets d’actualité sont abordés avec un éclairage économique. Pour la douzième édition, les débats et tables rondes des Jéco 2019 aborderont le thème : « Environnement, numérique, société…. la décennie de tous les dangers».

Au regard de la menace environnementale globale, la décennie qui vient n’a probablement jamais connu d’équivalent. Elle commande d’agir maintenant, avant 2030. Sans quoi il sera trop tard pour empêcher que la raréfaction des ressources n’impose des coûts insupportables à nos sociétés, avec probablement des populations vulnérables sacrifiées. Le phénomène des « gilets jaunes » ne témoigne-t-il pas de l’épuisement de certaines populations ? Il est aussi l’expression d’une contradiction qui s’affirme depuis plusieurs décennies dans nos sociétés entre un mouvement du repli sur soi et la nécessité de se mobiliser pour gérer des biens communs tant au niveau de la nature que de nos institutions.

C’est pourquoi le programme de cette édition a été conçu autour des urgences et des crises qui nous défient en cette « décennie de tous les dangers ». Les Jéco 2019 abordent la transition énergétique, la remise en cause du libéralisme voire de la démocratie, le dialogue social, la transformation numérique, avec des économistes de réputation mondiale, comme Joseph Stiglitz, Prix Nobel, Dani Rodrik. Les Jéco 2019 nous interrogent sur les réformes à entreprendre pour aller vers ce « capitalisme progressiste » qu’évoquent certains de nos invités comme Joseph Stiglitz. Ce capitalisme progressiste serait fondé sur un nouveau contrat social et environnemental qui apporte une alternative aux différentes formes de populismes.

Face aux discours qui dénoncent un coupable idéal, que ce soit la mondialisation, les nouvelles technologies, les migrants, les élites… le rôle des Jéco est d’aider chacun dans sa réflexion. La confrontation des analyses des chercheurs, des experts des administrations, des acteurs économiques et sociaux, des politiques bénéficie cette année d’un regard spécifique, celui des jeunes engagés dans les mouvements pro-environnement. Nous savons qu’il faut agir vite en privilégiant des enjeux de long terme, reste à construire les bases du consensus nécessaire pour le green new deal du XXIe siècle. »

 

Pascal Le Merrer, Directeur général des Journées de l’Économie, ENS de Lyon

Source

Charger plus d'articles
Charger plus par Anouar Chennoufi
Charger plus dans économie

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

La Tunisie et l’Allemagne mènent des consultations autour des perspectives de la coopération bilatérale dans le domaine du développement

Des consultations gouvernementales se déroulent entre la République tunisienne et la Répub…