Accueil News Médias culture Les JCC 2019 (Session Néjib Ayed) : La cérémonie de Clôture

Les JCC 2019 (Session Néjib Ayed) : La cérémonie de Clôture

0
0

Le rideau est tombé samedi 2 novembre 2019 sur l’édition 2019  des Journées Cinématographiques de Carthage  (Session Néjib Ayed). La cérémonie de clôture des JCC s’est tenue  à la salle de théâtre de l ‘Opéra, à la Cité de la Culture de Tunis. Le maître  de cérémonie de clôture, l’acteur tunisien Ahmed Hafiéne   qui a fait la lumière sur le palmarès de cette édition des JCC 2019 (Session Néjib Ayed). Au programme, remise des prix, hommages, remerciements  et plusieurs performances artistiques pour saluer grande messe du cinéma  Arabe et africain

Après la projection d’un récapitulatif en images sur les grand s moments de cette édition 30éme des jcc ,c ‘’est madame Najet Nabli Ayed coordinatrice auprès du comité directeur des Journées Cinématographiques de Carthage 2019 qui a inauguré la cérémonie. Dans son  avec allocution d’ouverture de la soirée,madame Najet Nabli Ayed s’est félicité de la réussite de cette édition,en soulignant l’importance vitale du cinéma et ce festival. Madame Ayed a remis un prix spécial récompensant l’ensemble de l’équipe des Journées Cinématographiques de Carthage, pour leur dévouement et l’excellence du travail accompli.  C est la plus jeune membre de cette équipe de passionnés Syrine Nour Jeridi qui a reçu ce prix des mains de Madame najet Nabli Ayed.

Grand favori des spectateurs de cette édition, le film syrien  « Entre deux frères » de Joud Said a reçu Le prix du public, remis par la grande comédienne tunisienne Dalila Meftahi.

 

Le Prix TV5 Monde  a récompensé le film Khartoum offside de  Marwa ZEIN ( Soudan) .Le Tanit d’Or récompensant la meilleure premiére œuvre(Prix Tahar Cheriaa)   est revenu à un autre jeune réalisateur soudanais   Amjad Abou Alala pour son film « You will die at Twenty ».

La Mention Spéciale du Jury a  récompensé “Un Fils” fil de Mehdi M Barsaoui, pour la puissance et la profondeur de premier long métrage du réalisateur ainsi que pour l ‘excellente interprétation de Najla Ben Abdallah dans son rôle de Meriem )

 

Pour décerner les prix de la compétition officielle des documentaires, le président du comité de selection de la section remis le Tanit de bronze pour un film de Court Métrage Documentaire à « Cinq Etoiles » de Mame Woury Thioubou (Sénégal),le  Tanit d’argent pour un film de Court Métrage Documentaire a été remis à la réalisatrice libanaise Angie Obeid pour «  Pacific ». Le Tanit d’Or pour le meilleur Court Métrage Documentaire  a récompensé « All Come from Dust » de Younes Ben Slimen (Tunisie).

 

Dans la section long métrage documentaire, une Mention Spéciale a été accordée au film  « Pas d’or pour Kalsaka » de Michel K. Zongo. (Burkina Faso). Fatma Riahi a reçu le Tanit de bronze pour un film de Long Métrage Documentaire pour « L’Abscence » .le Tanit d’argent du  Long Métrage Documentaire est revenu à  « For Sama » de Waad el khateab et Edououard Watts(Syrie) et Tanit d’or pour le meilleur Long Métrage Documentaire a récompensé « Talking About Trees » de Suhaib Gacem El Bari (Soudan)

 Le palmarès des longs métrages et courts métrages de fiction a été dévoilé par le président du comité de sélection.

 Ainsi  dans la catégorie courts métrages de fiction ,le Tanit de Bronze a récompensé « Mthunzi »de Tebogo Malebogo (Afrique du Sud).Le Tanit d’argent pour le  Court Métrage  a récompensé « Charter « de Sabry Bouzid (Tunisie) et le Tanit d’or du meilleur court métrage de fiction a tété t remis à  Amine Lakhnech pour son film « True Story»(Tunisie)

dans la section des longs métrages de fiction, le Prix de la meilleure image  est revenu à Virginie Surdej  pour le film « Adam »(Maroc) ainsi que le Prix du meilleur montage remis à  Julie Naas pour même le film. Le Prix de la meilleure musique originale  est revenu à Fatima Kedaïri pour le film sénégalais « Atlantique ».Le Prix du meilleur scénario est revenu  à Amjad Abou Alala pour « You will die at Twenty »(Soudan)

 

La comédienne tunisienne  Hend sabri  a reçu le Prix d’interprétation pour la meilleure comédienne pour son rôle dans « Noura Rêve ».

Le prix  d’Interprétation masculine du meilleur comédien  a été décerné à l’acteur algérien Elyes Salem pour son rôle dans le film  «  Abou Leila ».

Le maître de cérémonie Ahmed Hafiéne a remis le Tanit de Bronze du  Long Métrage de fiction à  « Scales » de Shahad  Ameen (Arabie Saoudite) et le Tanit d’argent pour le film « Atlantique » de Mati Diop (Sénégal).

C’est Mr Mohammed ZinelAbidine , Ministre des Affaires Culturelle qui a remis le  Tanit d’Or à la réalisatrice tunisienne Hinde Boujemaa pour son film   « Noura Rêve » . Le Ministre des affaires Culturelles a annoncé à cette occasion que le budget alloué par le ministère à la subvention des films tunisiens sera doublé, passant de 4 millions de dinars à 8 millions à partir de 2020.

Avant de clôturer cette édition particulière, des Journées Cinématographique de Carthage  2019 (Session Nejib Ayed) par une photo de famille rassemblant tous les lauréats, Mr Hichem Ben Ammar, directeur de la Cinémathèque Tunisienne a annoncé l’adhésion de la cinémathèque à  La Fédération internationale des archives du film (FIAF).

Vivement les JCC 2020.

Charger plus d'articles
Charger plus par Tunivisions.net
Charger plus dans culture

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

« NESSMET EL-MAHABBA » ou « SOUNDS OF NESSMA » : Du petit écran à la grande scène

… C’est un rêve, comme l’ont exprimé les artistes et tous les protagonistes de cette soiré…