Accueil Politique Justice L’Avocat de Sami Fehri – Me Abdelaziz Essid – décide de boycotter le cours de l’instruction pour diverses raisons !

L’Avocat de Sami Fehri – Me Abdelaziz Essid – décide de boycotter le cours de l’instruction pour diverses raisons !

0
0

Dans un statut publié sur son compte Facebook, Me Abdelaziz Essid, l’avocat de Sami Fehri, a annoncé qu’il a pris la décision de « boycotter le cours de l’enquête » menée avec son client :

« Je ne poursuivrai pas ces procédures qui ont pénétré impitoyablement dans la vie privée de l’homme et de tous les membres de sa famille dans l’intention de l’impliquer dans le plus grand nombre d’affaires et de dossiers possibles, ainsi que d’impliquer les personnes qui l’avaient contacté, ou qui lui avaient écrit, ou traité avec lui.

Je ne reprendrai sa défense dans ce dossier que s’il est traduit devant un juge d’instruction … car seul le juge d’instruction garantit aux justiciables un minimum de respect de la vie privée des citoyens et de non-abus de droit. »

Maître Essid est revenu, entre-autres, sur la descente effectuée dans le domicile de Sami Fehri, dans les sièges de sa société, à Al Hiwar Ettounsi également, et dans d’autres lieux :

« Ils ont fouillé tous les endroits…saisi tous les ordinateurs et tous les téléphones portables…ont pris connaissance de tous les secrets…toutes photos…tous les messages qui existaient sur messenger…sur Wathsup…sur telegram…toutes les questions personnelles et professionnelles…toutes les rencontres médiatiques et leur préparation…toutes les séquences supprimées dans le cadre du montage…tout…et je vous laisse imaginer ce que l’on peut trouver dans le téléphone et dans les ordinateurs de quelqu’un qui travaille dans le domaine médiatique depuis plus de 20 ans… »

Il a poursuivi avec étonnement :

« Nous avons demandé la restitution du téléphone portable personnel de son épouse et de sa sœur…mais ils ont refusé…L’épouse de Sami Fehri leur a demandé de lui permettre au moins d’effacer certaines photos de famille…néanmoins l’enquêteur lui a répondu que ce n’était pas possible, et ce, après avoir consulté (au téléphone) le ministère public…On leur a dit de quel droit vous « plongez » curieusement dans l’histoire de l’homme, de sa famille, et dans les détails de ses relations et…et…et…Ils nous ont répondu que c’est pour les besoins de l’enquête et que la loi nous le permet !!! »…

http://

 

 

 

 

 

 

Charger plus d'articles
Charger plus par Anouar Chennoufi
Charger plus dans Justice

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

Le Président de la République s’entretient avec Mohamed Karim Jamoussi, Ministre de la Justice et Ministre de la Défense par intérim

Le président de la République, Kais Saïed, a reçu au palais de Carthage, dans l’aprè…