Accueil Societé affaires religieuses Appel à une Marche contre l’islamophobie en France : Le ministre de l’Education Jean-Michel Blanquer dénonce une initiative « lamentable » et « contre la laïcité »

Appel à une Marche contre l’islamophobie en France : Le ministre de l’Education Jean-Michel Blanquer dénonce une initiative « lamentable » et « contre la laïcité »

0
0

Une pétition appelant à l’organisation d’une marche contre l’Islamophobie en  France, le dimanche 10 Novembre 2019, qui a été publiée dans le journal français « Libération », a été critiquée par le ministre de l’Education, Jean-Michel Blanquer qui aurait qualifié cet appel de « lamentable » et également « contre la laïcité ».

Blanquer, aurait réfuté la pertinence du terme « islamophobie », « dérangeant parce qu’il mélange les choses » aurait-il indiqué.

Il va sans rappeler que le ministre de l’Education a fait face à des critiques de la part de la gauche pour avoir déclaré que « le port du voile n’était pas souhaitable » dans notre société, ainsi que de nombreuses menaces, en particulier sur les réseaux sociaux.

« Vous avez le droit de parler de ces sujets sans être immédiatement taxé de phobie. Que ce soit de cette religion ou d’une autre, d’ailleurs; il ne faut pas se focaliser uniquement sur l’Islam. »

Blanquer a qualifié la laïcité de « Socle extrêmement précieux » de la société française :

« Il y a une petite minorité qui essaye de faire pression, sur des gens comme moi d’ailleurs (…) Vous êtes menacé, vous êtes attaqué, dès que vous défendez la laïcité aujourd’hui en France, c’est très grave. (…) La République doit être à l’offensive (…) et ne pas se laisser faire, parce qu’il y a des gens qui pratiquent l’intimidation« , a-t-il dénoncé.

Lire l’article dans son intégralité 

Charger plus d'articles
Charger plus par Anouar Chennoufi
Charger plus dans affaires religieuses

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

Manifestation «Ena zeda : Le harceleur ne légifère pas» : Mercredi 13 Novembre à 9h à la Place du Bardo

A l’occasion la séance inaugurale du deuxième mandat parlementaire, la Coalition con…