Accueil News Médias culture Ouverture du Festival National du Théâtre Tunisien à Tunis: Session Moncef Souissi

Ouverture du Festival National du Théâtre Tunisien à Tunis: Session Moncef Souissi

0
0

Ouverture du Festival National du Théâtre Tunisien à Tunis

Session Moncef Souissi

Vendredi 08 novembre 2019

Théâtre des Régions

Cité de la Culture

 

 

C’est dans une ambiance très festive que le Théâtre tunisien a célébré vendredi 08 nombre 2019 au Théâtre des Régions à la Cité de la culture l’ouverture de la première session de son nouveau Festival national à Tunis après un périple de deux mois depuis son ouverture au Centre des Arts Dramatiques et Scénique du Kef le 20 septembre 2019.

Dédiée à feu Moncef Souissi cette première édition a parcouru toutes les régions de la Tunisie où les Centres des Arts Dramatiques et Scéniques, les Commissariats régionaux de la culture et les Associations Théâtrales régionales ont pris part active à la préparation des programmes de cette manifestation dans leur région respective avant d’atterrir à Tunis pour se prolonger jusqu’au 16 novembre 2019 dans tous les espaces culturels de la capitale outre la Cité de la culture.

Le programme de cette ouverture a débuté tôt l’après-midi avec une animation de rue à l’Avenue Bourguiba où les jeunes et moins jeunes se sont amassés partageant sans limite le plaisir du spectacle d’échassiers et de marionnettistes provocateurs de rire et de grandes émotions de joie. Il en était de même à l’entrée de la Cité de la culture où le spectacle fut total avec de l’animation théâtrale notamment pour enfants

Dans le hall central de la Cité, les organisateurs du festival national du théâtre tunisien ont présenté une grande exposition de réhabilitation de la mémoire du théâtre tunisien à travers des publications très anciennes, des photos de pièces théâtrales vielles de plusieurs décennies, outre les portraits de comédiens, de metteurs en scènes et autres documents de valeur symbolique.

La cérémonie d’ouverture officielle s’est déroulée en présence de Ali Msabhia Chef de cabinet du Ministre des Affaires Culturelles et de plusieurs invités parmi les hommes et les femmes du théâtre tunisien. Le Chef de Cabinet du Ministre a salué cette manifestation qui a parcouru toute la Tunisie dans une démarche de participation et de décentralisation culturelle, rappelant dans ce contexte que ce festival vient réhabiliter le théâtre et tous ceux qui y travaillent.

De son côté Mohamed Massaoud Driss directeur du festival national du Théâtre Tunisien a rappelé que ce festival a débuté il ya plus de deux mois dans un esprit de partage et de complémentarité entre les divers intervenants tout en saluant le Ministères des Affaires Culturelles initiateur de ce projet d’avant-garde et de portée stratégique.

La cérémonie d’ouverture a été chargée de métaphores à toutes les autres disciplines qui interfèrent avec le théâtre à l’instar de la chanson et de la danse à travers la participation de la chanteuse Lobna Nooman qui a présenté plusieurs chansons de son répertoire et les comédiens Mounir Argui  (actuel directeurs des arts scéniques au Ministère des Affaires Culturelles) et Hachmi Ati qui ont présenté en duo une performance théâtrale remontant à l’année 1986.

Au cours de cette soirée le chorégraphe Lotfi Boussedra a présenté quant à lui une performance de danse moderne sur le titre musical «i’msinging in the rain » sous les ovations très nourries du public. La soirée a été marquée par la projection d’un spot retraçant les escales du festival à travers toutes les régions du pays.

« El Mhafat » est une pièce produite par le Centre des Arts Dramatiques et Scéniques de Sfax » présentée au cours de la deuxième partie de cette cérémonie d’ouverture. Cette pièce du genre vaudeville est aussi une critique sociale qui dénonce l’élite à travers le personnage « Lemahfat » qui se voit soudainement élu à la présidence à laquelle il s’est agrippé malgré  toutes les contestations. Mais ce personnage fini par être déboulonné par son propre fils par le biais d’un stratagème inattendu pour se retrouver interné dans un asile de vieillards. Cette pièce à la fois légère et profonde est un exercice de style théâtral délicat mais réussi.

 

 

Charger plus d'articles
Charger plus par Tunivisions.net
Charger plus dans culture

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

Ahmed Mejri participe avec plusieurs artistes musiciens saint-louisiens à un atelier de musique-fusion au Sénégal

Suite à une invitation pour une résidence artistique par Marc Monsallier, le directeur l’I…