Accueil Societé jeunesse MODELE DE L’UNION AFRICAINE : Quand la jeunesse africaine s’unit à travers une initiative tuniso-tunisienne

MODELE DE L’UNION AFRICAINE : Quand la jeunesse africaine s’unit à travers une initiative tuniso-tunisienne

0
0

La 9ème édition de la Simulation du Sommet de l’Union Africaine, organisée par l’ONG tunisienne Modèle de l’Union Africaine en collaboration avec la Commission de l’Union Africaine, La Fondation Friedrich Ebert, UNICEF et Save the Children, s’est tenue au siège de l’organisation internationale à Addis Abeba, du 11 au 15 Novembre 2019.

Venant célébrer le mois de la Jeunesse Africaine (AfricaYouthMonth), cette simulation exceptionnelle signant sa 3ème édition à Addis Abeba et sa 9ème en général, a ainsi ouvert la première journée de l’événement en rendant hommage à ce mois qui vient au cœur de la culture du MUA (Modèle de l’Union Africaine) qu’est encourager la jeunesse africaine et donner place à la société civile quant au processus de prise de décision et du développement du continent.

L’ouverture officielle a ainsi été marquée par les mots de S.E professeur Sarah Mbi Enow Anyang Agbor Commissaire aux Ressources Humaine Science et Technologie, celui de Monsieur Markus Awater directeur de la Fondation Friedrich Ebert AU-Coopération, Monsieur Jephthe Mve Mvondo du bureau de liaison UNICEF auprès de l’UA, Madame Aya Chebbi Enovyée des Jeunes de l’Union Africaine et Madame Agnes Airo Conseillère Régionale Jeunesse de Save the Children.

Durant les trois jours, et en partenariat avec la Fondation allemande Friedrich Ebert Stiftung, l’UNICEF et Save The Children, le MUA a apporté son expertise dans l’organisation et la facilitation de la Simulation sur le plan académique et technique.

Cette édition s’est articulée autour de la jeunesse africaine qui constitue la frange de la population la plus importante mais aussi sur les enfants en tant que future de l’Afrique ‘’Les enfants aujourd’hui, les jeunes demain : une transition en douceur’’

Une centaine de jeunes étaient au rendez-vous durant tout l’événement, représentant ainsi 48 nationalités et la diaspora aussi a été représenté.

Notons que le travail de la Simulation a commencé avant même la tenue de l’événement : des formations ont été organisées dans ce sens et chaque participant devait faire une recherche approfondie sur le pays qu’il/elle allait représentait pendant tout l’événement. Le pays représenté n’est pas le pays d’origine du participant, ce qui rendait la responsabilité encore plus défiante.

A la fin de leurs travaux, les jeunes africains ont élaboré des propositions et pris des résolutions susceptibles de relever les défis multiples auxquels fait face le continent.

 

 

L’équipe de l’ONG Modèle de l’Union Africaine, dirigée par son Fondateur et Président Hamza Ghedamsi, a apporté son expertise dans la mise en œuvre du ‘’Toolkit’’ élaboré avec la Division Jeune et un groupe de Jeunes Activistes Panafricains en 2017 dont l’équipe du Modèle de l’Union Africaine.

Soulignons que l’exercice de simulation offre aux dizaines de participants d’horizons culturels différents, une excellente occasion de débattre et prospecter les meilleures solutions pour un grand nombre de questions qui affectent la jeunesse africaine.

Les jeunes délégués panafricains ont également discuté, partagé et délibéré à propos du potentiel du peuple africain, ses capacités et ses talents ouvrant la voie à une Afrique plus prospère, assumant son rôle d’acteur d’impact dans le monde tant sur le plan économique que politique.

Conformément à son plan d’action, la jeune organisation Tunisienne Panafricaniste MUA a mis, à cette occasion, l’accent sur les jeunes leaders africains, les valeurs partagées et le partage des connaissances au sujet de l’Union Africaine et de son processus de prise de décisions et l’Agenda 2063 de l’UA en croisement avec l’Agenda 2030 de l’ONU.

 

 

Retour aux racines

Le travail et le projet MUA (Modèle de l’Union Africaine) et une initiative tunisienne qui a vu le jour en 2013 et a commencé ses activités en 2014 à travers sa première simulation du Sommet de l’Union Africaine. Cette association non gouvernementale à but non lucratif et indépendante de la Commission de l’Union Africaine a été fondée par le jeune activiste tunisien Hamza Ghedamsi, son président jusqu’à ce jour.

Le MUA continue à œuvrer avec la même vision panafricaine de construire l’Afrique que nous volons et dont nous rêvons et de donner leur place à la société civile et la jeunesse Africaine dans le processus de prise de décision et du développement du continent.

Addis Abeba, le 15 Novembre 2019 

Suivez-nous sur :www.mua-ong.org

info@mua-ong.org / modele.union.africaine@gmail.com

Facebook : Modèle de l’Union Africaine

Twitter :MAU_Tunisia

Instagram : modele.union.africaine

Communiqué

Charger plus d'articles
Charger plus par Anouar Chennoufi
Charger plus dans jeunesse

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

Le Président de la République insiste auprès d’Elyès Fakhfakh pour veiller à la poursuite des activités des institutions de l’Etat

Le président de la République, Kais Saïed, a reçu au palais de Carthage, dans l’aprè…