Accueil économie agriculture L’huile d’olive tunisienne dans le collimateur de Youssef Chahed : protection des oliveraies, augmentation de la productivité, développement des exportations

L’huile d’olive tunisienne dans le collimateur de Youssef Chahed : protection des oliveraies, augmentation de la productivité, développement des exportations

0
0

Youssef Chahed a présidé en début de semaine un Conseil ministériel restreint ayant pris un certain nombre de décision en faveur de toutes les étapes du processus, visant à financer et à encourager la transformation du produit, sa valorisation, et la promotion de sa qualité, ainsi que le soutien de sa commercialisation sur les marchés de l’intérieur aussi bien que sur les marchés mondiaux.

Le conseil des ministres restreint avait recommandé également de prendre soin des oliveraies et de les protéger des dégradations, en les réhabilitant et en augmentant leur productivité.

Ci-dessous les décisions prises par le conseil.

-Dans le domaine de l’encouragement de l’exportation vers de nouveaux marchés prometteurs

1.Augmentation de la subvention du transport de l’huile d’olive de la part du CEPEX concernant les nouveaux marchés, exceptionnellement au cours de la saison 2019-2020 comme suit :

-/-Du 1/3 des frais d’expédition à 50% du coût pour l’huile d’olive en vrac et conditionnée vers toutes les destinations, à l’exception des marchés espagnol et italien.

-/-De 50% à 70% du coût du transport aérien vers toutes les destinations pour l’huile d’olive conditionnée

2.Octroi d’une subvention annuelle pour contribuer à couvrir les charges de contrôle et de certification de l’huile biologique pour 70% du coût avec un plafond de 10 mille dinars

3.Accélération de l’amendement du décret gouvernemental organisant le Fonds de promotion de l’huile d’olive conditionnée, et ce en vue de :

-/-Accorder de nouveau la subvention d’encouragement de l’exportation d’huile d’olive conditionnée pendant cinq ans dans des emballages ne dépassant pas 3 litres. Cette subvention est accordée chaque année aux institutions dont les programmes ont été approuvés par le Conseil tunisien de l’huile d’olive conditionnée, en prévoyant une subvention annuelle totale de 4 millions de dinars

-/-Soutenir les programmes de l’exportateur débutant, soit tout exportateur d’huile d’olive conditionnée dont les exportations n’ont pas dépassé les 25 tonnes durant les trois dernières années

-/-Augmenter les plafonds des subventions octroyées au titre de réalisation des programmes publicitaires et de marketing

4.Etudier la possibilité de créer une ligne maritime supplémentaire vers les marchés prometteurs lointains, en coordination avec les diverses parties concernées

-Dans le domaine du financement et de la promotion sur les marchés intérieurs

5.Régularisation de l’endettement du secteur à travers un rééchelonnement des dettes avec annulation des intérêts de retard, en contrepartie d’un avantage fiscal en faveur des banques intervenantes

6.Organiser des campagnes de promotion réservées au marché intérieur avec des prix préférentiels pour le consommateur en fournissant 500 tonnes d’huile d’olive conditionnée en 5 litres, financés par le Fonds de la promotion de l’huile conditionnée

7.Fournir les crédits nécessaires à l’intervention commerciale de l’Office national des huiles à concurrence de 50 millions de dinars.

-Soins et protection des oliveraies contre la dégradation et les parasites en vue d’augmenter leur productivité

8.Approbation du plan national 2020-2024 visant à lutter contre la bactérie « Xylella fastidiosa » avec la mise à disposition des fonds nécessaires pour l’année 2020, estimés à 4 millions de dinars.

 

Néanmoins, il ne faut pas oublier que le secteur agricole en Tunisie se confronte à d’énormes difficultés et entraves, ayant touché la pêche, la viande rouge, la volaille, sans oublier le problème du stockage de la récolte du blé, et l’on se demande vraiment si l’huile d’olives va connaître le même sort ou bien la récolte serait bien encadrée !

Charger plus d'articles
Charger plus par Anouar Chennoufi
Charger plus dans agriculture

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

Débat virtuel : « L’agriculture…un moyen de lutte contre les répercussions économiques et sociales du 19e Covid »

L’Organisation Volonté et Citoyenneté (OVC) a l’honneur de vous inviter à suiv…