Accueil économie Tourisme Tunisiens et Algériens projettent la création d’une Zone de détente et de loisirs au niveau des régions frontalières communes en plus d’autres projets

Tunisiens et Algériens projettent la création d’une Zone de détente et de loisirs au niveau des régions frontalières communes en plus d’autres projets

0
0

Des responsables tunisiens et algériens s’étaient rencontrés, dans la journée du mardi 10 Décembre 2019, en marge des travaux de la Conférence sur le changement climatique « COP 25 », et se sont mis d’accord sur la réalisation d’un projet commun visant à la mise en place d’une zone de détente et de loisirs, et ce au niveau de la région frontalière entre les deux pays.

Dans ce contexte, la ministre algérienne de l’environnement et des énergies renouvelables, Mme Fatma Zohra Zarouati, a déclaré , à son homologue tunisien Mokhtar Hammami, que « cet espace permettra aux voyageurs des deux pays franchissant les frontières communes de bénéficier d’une pause confortable lors de leur passage« .

Hammami a déclaré à son tour que « plusieurs autres projets bilatéraux vont être lancés, comme la gestion des déchets, ainsi que développement du partenariat entre les zones frontalières et les villes tunisiennes et algériennes« .

Il a ajouté, toujours dans le même contexte, que « la Tunisie et l’Algérie œuvrent à profiter des financements du ‘Fonds vert’ pour la réalisation de ces projets mixtes« .

A noter que les données indiquent que prés de 1,9 Million d’algériens ont visité la Tunisie durant les 8 premiers mois de l’année en cours, contre 1,7 Million dans la même période de l’année écoulée.

 

 

Charger plus d'articles
Charger plus par Anouar Chennoufi
Charger plus dans Tourisme

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

OMT : Réflexion et détermination s’imposent à l’heure où le Tourisme se tourne vers l’avenir

Dans toute l’Europe, le tourisme redémarre de manière responsable. Mais alors même q…