Accueil Societé affaires sociales Communiqué de la FTDJ à l’opinion publique, aux autorités et aux employés du secteur de la presse écrite

Communiqué de la FTDJ à l’opinion publique, aux autorités et aux employés du secteur de la presse écrite

0
0

Le Bureau directeur de la Fédération tunisienne des directeurs de journaux s’est réunie, le jeudi 12 Décembre 2019, pour examiner les points mentionnés à l’ordre du jour de ses réunions périodiques, dont en particulier les points liés à la perturbation de la mise en œuvre du processus de prise en charge par l’Etat de la contribution patronale des sociétés dans le système légal de la sécurité sociale de la presse écrite car, jusqu’à présent, le décret relatif à ce privilège n’a pas encore été signé, malgré l’accord conclu à ce sujet entre les ministères concernés d’un côté et la FTDJ de l’autre.

Cette perturbation a entraîné de nombreuses difficultés que les institutions rencontrent avec les bureaux de la Caisse nationale de sécurité sociale lors du dépôt des déclarations trimestrielles concernant les contribution des travailleurs dans les institutions mentionnées, car certains de ces bureaux sont réticents à accepter les déclarations sous prétexte qu’il n’y a pas de disposition légale, tout en lançant automatiquement et au même moment des poursuites judiciaires contre les institutions de presse et s’abstiennent de remettre les quitus exigés pour le paiement des dettes auprès de nombreux clients.

Comme de nombreuses institutions de presse publiques, confisquées et privées se trouvent dans une situation financière très difficile, le Bureau directeur de la fédération tient pour témoin l’opinion publique et les diverses autorités, sur cette question, et regrette d’informer les employés qui y exercent en tant que journalistes, techniciens et agents administratifs, du non-respect de leurs obligations concernant leur adhésion au système légal de la sécurité sociale, et ce à partir du trimestre en cours, ce qui peut aboutir à leur privation de leurs droits, notamment les services de la Caisse nationale d’assurance maladie.

 

 

 

 

Charger plus d'articles
Charger plus par Anouar Chennoufi
Charger plus dans affaires sociales

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

La HAICA compte fermer par la Force publique des chaînes NESSMA et ZITOUNA TV et de la Radio du Saint Coran

Dans une déclaration accordée à l’agence Tunis Afrique Presse (TAP), ce dimanche 5 J…