Accueil économie finances Radhouane Ayara : les biens du Rassemblement Constitutionnel Démocratique « dissout » rapportent des revenus estimés à 60 millions de dinars

Radhouane Ayara : les biens du Rassemblement Constitutionnel Démocratique « dissout » rapportent des revenus estimés à 60 millions de dinars

0
0

Lors d’une conférence de presse tenue au siège du ministère des Domaines de l’Etat et des Affaires foncières, ce jeudi 19 Décembre 2019, le ministre des Domaines de l’Etat et des Affaires foncières par intérim, Radhouane Ayara, que la liquidation des biens du Rassemblement Constitutionnel Démocratique « dissout » a récolté des revenus globaux de 51,7 millions de dinars, dont 39,4 millions de dinars émanent de la cession de propriétés.

Ayara, a ajouté qu’il est prévu que ces revenus atteignent 60 millions de dinars en tout, à l’issue de l’opération de liquidation, soulignant que la fin du mois de Décembre 2019 sera la date de clôture préliminaire des travaux de la Commission nationale de gestion des biens du RCD dissout.

Il a indiqué également que ce dossier a soulevé de nombreux litiges de divers types, sachant que le nombre des dossiers ouverts à ce sujet ont atteint les 2000 dossiers, et que le ministère a reçu dans le même contexte prés de 720 demandes pour revenir sur les décisions de confiscation, dont 16 seulement se sont révélées sérieuses.

Ayara a déclaré que la commission est parvenue, depuis sa création, à confisquer 3413 propriétés sous la tutelle du parti RCD, dont 1929 propriétés en propriété effective, tandis que 979 propriétés revenant à l’Etat, et le reste appartiennent à des collectivités locales, des institutions publiques, et divers propriétaires.

Concernant le sort du palais du défunt président de la République Zine El Abidine Ben Ali, situé dans la région de Sidi Dhrif, et la possibilité soit de le céder soit de le préserver, surtout devant sa vétusté, le ministre des Domaines de l’Etat et des Affaires foncières a déclaré qu’il appartient à la commission nationale de gestion des biens confisqués au sein du ministère des Finances, soulignant qu’il devait y avoir une relation entre les deux commissions, mais chaque commission travaille malheureusement de façon indépendante.

 

 

Charger plus d'articles
Charger plus par Anouar Chennoufi
Charger plus dans finances

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

Le déficit budgétaire du pays a doublé à la fin du mois d’avril

Le rapport du ministère des Finances concernant « la mise en œuvre du budget de l’Et…