Accueil Politique gouvernement Mohamed Habib Jemli devra replacer les pions sur son échiquier pour contrecarrer le NIET du Courant démocratique, Tahya Tounes et Echaab

Mohamed Habib Jemli devra replacer les pions sur son échiquier pour contrecarrer le NIET du Courant démocratique, Tahya Tounes et Echaab

0
0

Alors qu’il venait d’annoncer vendredi dernier que tout allait « bien » entre lui et les représentants des partis « Mouvement Ennahdha, Tahya Tounes, le Courant démocratique, et Mouvement Echaab« , à l’issue de sa réunion avec Rached Ghannouchi, Youssef Chahed, Mohamed Abbou, et Zouhaïer Maghzaoui, promettant de donner cette semaine sa formation gouvernementale, le Chef du gouvernement chargé de former le nouveau gouvernement, Mohamed Habib Jemli, a été pris au dépourvu par la réticence des trois derniers interlocuteurs et s’est trouvé ainsi contraint de reformuler la composition de son gouvernement avec d’autres parties.

En effet, Tahya Tuunes, le Courant démocratique et Mouvement Echaab ont annoncé samedi soir qu’ils ne participeront pas au gouvernement de Jemli.

Et comme on le dit assez souvent, Jemli pense « faire contre mauvaise fortune…bon cœur » en optant pour un gouvernement constitué de compétences et de personnalités nationales, afin de rattraper le…temps perdu.

Oh ! Combien la Tunisie a-t-elle perdu de temps !!!

 

Charger plus d'articles
Charger plus par Anouar Chennoufi
Charger plus dans gouvernement

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

Les nouvelles décisions prises par Elyès Fakhfakh lors du Conseil ministériel restreint tenu cet après-midi à la Kasbah

Le suivi des mesures annoncées dans le cadre du Plan national de prévention contre la prop…