Accueil Politique gouvernement Grande satisfaction suite au retour de Tarek Dhiab à la tête du Ministère des Affaires de la Jeunesse et des Sports

Grande satisfaction suite au retour de Tarek Dhiab à la tête du Ministère des Affaires de la Jeunesse et des Sports

0
0

Ce n’est probablement pas un simple hasard de voir de nouveau Tarek Dhiab à la tête du Ministère des Affaires de la Jeunesse et des Sports au sein du gouvernement proposé par le Chef du gouvernement chargé, Mohamed Habib Jemli.

Pour l’ancienne gloire du football tunisien, ex planificateur de jeu des Sang & Or et également des Aigles de Carthage, sacré Ballon d’Or africain en 1977, il s’agit là d’un « come-back » déterminant qui prouve une nouvelle fois que Tarek Dhiab est digne de ce portefeuille qu’il a géré en deux occasions, la première au sein du gouvernement Jebali, et la seconde lors du gouvernement Laarayedh.

On peut dire que l’histoire se répète pour ce grand footballeur qui a laissé son empreinte durant ses deux mandats ministériels, comme il l’avait laissé d’ailleurs durant la Coupe du monde 1978, en Argentine.

A noter que pendant l’exercice de ses fonctions de ministre des Affaires de la Jeunesse et des Sports, un différend avait surgi  entre lui et le président de la Fédération Tunisienne de Football, l’inébranlable Wadii El Jeri, sur la base du choix du coach national (de l’époque), à savoir Nabil Maaloul, ainsi que Mokhtar Tlili désigné en sa qualité de conseiller spécial, sans qu’El Jeri n’ait consulté auparavant le ministre.

Ce différend avait suscité une grande polémique et prit également de l’ampleur, que ce soit dans la sphère sportive qu’au niveau politique, surtout lorsque l’Equipe nationale fût battue par le Cap-Vert, en Coupe du monde de 2014, et quand le ministre n’a pas hésité à adresser une plainte à la FIFA contre les abus de la FTF.

Dès la publication de la liste établie par Mohamed Habib Jemli dans les réseaux sociaux, le nom apparu sur cette liste de Tarek Dhiab comme « Ministre des Affaires de la Jeunesse et des Sports » a été tout de même accueilli avec une grande satisfaction dans les rouages des instances sportives et de jeunesse, mais on doute fort que cela ait fait plaisir à M. Wadii El Jeri.

Il importe de noter que le Comité National Olympique Tunisien (CNOT) n’a formulé aucune réserve à cette nomination qu’il a accueillie à son tour avec satisfaction.

Nous y reviendrons encore après la plénière de l’ARP qui sera consacrée au vote de confiance à la formation gouvernementale de Mohamed Habib Jemli.

Charger plus d'articles
Charger plus par Anouar Chennoufi
Charger plus dans gouvernement

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

Elyès Fakhfakh préside une réunion du Comité scientifique de lutte contre le Coronavirus en présence du ministre de la Santé

Le Comité scientifique de lutte contre le virus Corona, s’est réuni au palais du gou…