Accueil Politique Diplomatie Le Conseil de sécurité des Nations Unies se réunit sur la demande de la Tunisie, du Royaume Uni et de la Russie au sujet de la Libye

Le Conseil de sécurité des Nations Unies se réunit sur la demande de la Tunisie, du Royaume Uni et de la Russie au sujet de la Libye

0
0

La Tunisie a participé à une réunion de consultations urgente du Conseil de sécurité des Nations Unies, le lundi 6 Janvier 2020, qui s’est tenue sur la demande de la Tunisie, du Royaume-Uni et de la Fédération de Russie, autour des dernières évènements survenus en Libye, et ce, en présence du représentant spécial du Secrétaire général de l’ONU, Ghassan Salamé.

Se référant à l’escalade récente de la situation en Libye, dont la dernière en date a été la mort de nombreuses victimes dans l’attaque de l’Académie militaire au sud de Tripoli, notre pays a exprimé sa ferme condamnation et son refus absolu de poursuivre l’effusion de sang des Libyens, soulignant la nécessité d’une action urgente du Conseil de sécurité pour imposer le respect de ses décisions relatives à la question libyenne, la plus récente étant la résolution numéro 2486 de l’année 2019, qui « appelle toutes les parties à respecter un cessez-le-feu permanent et exhorte tous les États membres du Conseil de sécurité à interdire les armes ».

Dans ce contexte, la Tunisie a appelé à des efforts concertés de tous les membres du Conseil de sécurité pour parvenir à un cessez-le-feu immédiat en tant que priorité urgente pour stopper l’effusion de sang.

Dans le cadre de l’attachement de notre pays aux principes de la légitimité internationale et de son soutien à la voie d’un règlement politique global parrainé par les Nations Unies, la Tunisie a confirmé ses efforts continus pour réussir cette voie de manière à préserver l’unité et la souveraineté de la Libye et mettre fin aux souffrances du peuple libyen frère.

D’autre part, la Tunisie a souligné l’importance primordiale de la participation des pays voisins à toutes les initiatives internationales visant à contribuer à un règlement politique pacifique de la crise en Libye.

La Tunisie a proposé des éléments à la presse, dont elle a demandé l’approbation par le Conseil, étant donné l’importance de la question et l’exactitude des conditions qui prévalent actuellement, et dans ce qui envoie un message clair du Conseil concernant l’engagement international à œuvrer pour mettre fin à la crise en Libye.

Dans ce contexte, le Président du Conseil de sécurité, Représentant permanent du Vietnam, a déclaré ce qui suit:

1- La tenue par le Conseil d’une session consultative spéciale sur l’évolution de la situation en Libye, en particulier compte tenu de la poursuite de l’escalade militaire et des récentes opérations,

2- Le Conseil a affirmé son engagement à œuvrer en vue de parvenir à un cessez-le-feu immédiat en Libye,

3- Le Conseil a appelé tous les États à respecter ses décisions et à ne pas violer l’embargo sur les armes imposé à la Libye et à mettre fin à toutes les formes d’ingérence extérieure.

Par ailleurs, le Conseil a renouvelé son soutien aux efforts de l’Envoyé spécial des Nations Unies, Ghassan Salamé, et au reste des efforts internationaux appuyant les efforts onusiens pour parvenir à un règlement politique global en Libye.

 

Charger plus d'articles
Charger plus par Anouar Chennoufi
Charger plus dans Diplomatie

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

La relation entre la Gauche et les Islamistes en Tunisie : coexistence et conflit !

Le Centre de l’Etude de l’Islam et de la Démocratie (CSID), organise une confé…