Accueil économie transport Crash du Boeing 737 ukrainien : Une grosse bourde de l’armée iranienne

Crash du Boeing 737 ukrainien : Une grosse bourde de l’armée iranienne

0
0

La République Islamique d’Iran a présenté ses excuses, ce samedi 11 Janvier 2020, en reconnaissant avoir abattu par « erreur » le Boeing 737 du vol PS752 de la compagnie Ukraine Airlines International (UAI), il y a trois jours, soulignant que les forces armées iraniennes avaient cru à un « avion hostile ».

Rappelons que l’avion ukrainien, qui s’était écrasé peu après son décollage de l’aéroport Imam Khomeiny, à Téhéran, touché « par erreur » par un missile, n’a pas eu de survivants, les 176 personnes à bord ont toutes péries.

Les victimes sont essentiellement des Irano-Canadiens, mais aussi des Afghans, des Britanniques, des Suédois et des Ukrainiens.

Il s’agissait d’un Boeing affrété par la compagnie ukrainienne qui fût « pris pour un avion hostile », surtout que l’Iran venait juste de répliquer à l’assassinat du général Qassem Soleimani en tirant des missiles sur des installations américaines situées en Irak, précisément dans des bases militaires à Irbid et Aïn al-Assad.

Réagissant à cette grosse bourde, le ministre iranien des Affaires étrangères Mohammad Djavad Zarif a présenté les « excuses » de son pays pour un « désastre » survenu suite à la tension entre les Etats-Unis et l’Iran, après l’assassinat du général iranien.

De son côté, le Président iranien Hassan Rohani a indiqué sur Twitter, que l’Iran regrette profondément cette « grande tragédie et cette erreur impardonnable », ajourant que « l’enquête interne des forces armées a conclu que de manière regrettable des missiles lancés par erreur ont provoqué le crash de l’avion ukrainien et la mort de 176 innocents ».

Quant à l’état-major des forces armées iraniennes, il a assuré que « le responsable » de cette erreur allait être traduit immédiatement en justice.

A noter qu’une séquence vidéo de prés de 20 secondes, largement diffusée sur les réseaux sociaux, montrait le moment où un objet lumineux grimpait vers le ciel et frappait ce qui semblait être un avion.

 

 

 

Charger plus d'articles
Charger plus par Anouar Chennoufi
Charger plus dans transport

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

L’hommage rendu par Elie Trabelsi à son frère René !

Nous reportons ci-après l’hommage rendu par Elie Trabelsi à son frère René Trabelsi, minis…