Accueil Societé Etude scientifique sur le futur de l’humanité : A quoi ressembleront les humains dans 1000 ans ?

Etude scientifique sur le futur de l’humanité : A quoi ressembleront les humains dans 1000 ans ?

0
0

La capacité à boire du lait au cours de notre vie, connue sous le nom de tolérance au lactose, a évolué il y a environ 10.000 ans.

Au cours du dernier siècle et demi, la taille moyenne d’un humain a augmenté d’environ 10 centimètres, et au cours des 65 dernières années, la longévité globale s’est élevée de 20 ans, essentiellement grâce à la science.

A quoi ressembleront donc les humains dans 1000 ans ?

Il est déjà suffisamment difficile de se rappeler un monde sans smarthphone, mais les scientifiques prédisent que dans les quelques décennies prochaines, les ordinateurs atteindront la vitesse informatique du cerveau humain. Ils seront non seulement capables de parler et d’interagir, mais aussi d’écouter et de se souvenir.

Ceci conduit aussi à une philosophie appelée transhumanisme.

Dans le futur, des nanobts (de miniscules robots), seront subtilement intégrés à nos corps afin d’améliorer nos propres capacités. Nous ne serons plus limités par notre propre physiologie, mais nous deviendrons un vrai mélange de biologie et de machine à l’intérieur. Et avec une urbanisation et une globalisation accrues, les 7.000 langues parlées à travers le monde se réduiront probablement à mois de 100.

En avançant encore davantage vers le futur, l’augmentation des températures de la Terre accompagnée de la détérioration de la couche d’ozone protectrice, jouera un rôle majeur. L’augmentation des radiations UV atteignant la planète pourrait créer un scénario où la peau foncée devient un avantage évolutionniste.

L’augmentation des températures pourrait aussi affecter notre taille.

Des corps plus grands et plus fins seraient plus aptes à dissiper la chaleur corporelle en excès, en créant le meilleur rapport entre la surface et le volume corporels.

Evidemment, ces types de changements prendront des dizaines, des centaines voire des milliers d’années, et ils déprendront de notre capacité à éviter ou à nous protéger de la nature.

De nouvelles caractéristiques issues de mutations pourraient aussi apparaître.

Peut-être, une nouvelle couleur d’yeux ou des capacités uniques.

Aujourd’hui déjà, on a rapporté le cas d’un homme capable de consommer et digérer quasiment n’importe quoi, y compris du métal, du verre et même des produits toxiques à cause d’une mutation génétique.

D’autres vivent avec un syndrome appelé tétrachromatisme, qui leur permet de voir 100 fois plus de couleurs que le reste de la population.

Mais ces caractéristiques ne persisteront vraisemblablement que si elles apportent un avantage sélectif.

Donc ne vous attendez pas de sitôt à une école de surdoués version mutant.

Source

Charger plus d'articles
Charger plus par Anouar Chennoufi
Charger plus dans Societé

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

Tunisiens « tenez bon » : il ne reste plus que 30 jours pour annoncer la victoire contre le Coronavirus en cas d’aucun nouveau cas local d’ici là

Depuis les résultats des analyses effectuées dans la journée du mercredi 20 Mai 2020, dans…