Accueil économie L’année 2020 connaîtra de nombreuses augmentations qui constituent un danger pour le pouvoir d’achat du citoyen

L’année 2020 connaîtra de nombreuses augmentations qui constituent un danger pour le pouvoir d’achat du citoyen

0
0

Le début de la nouvelle année 2020 a été marquée par la hausse des prix de certains produits de consommation, qui va peser encore sur le citoyen tunisien, notamment à la lumière de la crise économique que traverse le pays, qui s’est répercutée négativement sur le niveau social et le pouvoir d’achat des tunisiens, ce qui mènera également à de nouvelles augmentations dans la période à venir.

L’économiste, Ezzedine Saïdane, a révélé dans une déclaration confiée au journal Assahafa publié ce jeudi 16 Janvier 2020, que l’augmentation n’est pas uniquement liée à cette année, mais c’est une chose qui se produit au début de presque chaque année, après que les entreprises économiques aient clôturé leur budget à la fin de chaque année, et décident d’augmenter les prix en raison de l’inflation continue et en tenant compte de la nouvelle augmentation des prix du carburant sur le marché mondial et des augmentations salariales.

Saïdane a souligné que ces augmentations constituent un danger pour le pouvoir d’achat du citoyen, déjà en dégradation de nature, un danger qui se répercute sur la faible capacité d’épargne, ce qui signifie l’absence d’investissement et l’absence de capacité à fournir des emplois à l’économie nationale.

En ce qui concerne la prévoyance d’une nouvelle augmentation des prix du carburant dans la période à venir, en particulier avec leur augmentation sur marché mondial, l’expert a déclaré que cela est plus que prévu, car l’augmentation des prix du carburant est programmée dans la loi de finances 2020, sachant que cette augmentation a été déjà programmée en 2019, mais elle n’a pas été appliquée pour des raisons électorales, et fût reportée pour l’année en cours, selon son explication.

Ezzedine Saïdane a prévu également une augmentation de pas moins de 7% du prix des médicaments, selon la loi de finances, expliquant que la vague d’augmentations consécutives est un résultat inévitable de ne pas avoir engagé de réformes économiques structurelles et ces augmentations affaibliront la classe moyenne en Tunisie et affaibliront le pouvoir d’achat et feront perdurer l’inflation et poursuivront l’affaiblissement des capacités de l’économie tunisienne.

Source

 

Charger plus d'articles
Charger plus par Anouar Chennoufi
Charger plus dans économie

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

Adieu au campus tuniso-allemand d’envergure internationale… et voici pourquoi le Maroc attire l’investissement international et pas la Tunisie !

L’ancien ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique,…