Accueil Politique partis politiques Prise de position du parti Qalb Tounes envers le processus adopté par Elyès Fakhfakh quant à la formation du gouvernement

Prise de position du parti Qalb Tounes envers le processus adopté par Elyès Fakhfakh quant à la formation du gouvernement

0
0

Le Bureau politique du parti Qalb Tounes, a publié un communiqué à l’issue de sa réunion tenue le vendredi 24 Janvier 2020, dans lequel il est revenu sur le processus de formation du gouvernement adopté par Elyès Fakhfakh, soulevant dans ce contexte la gravité de la situation générale dans le pays et en particulier les initiatives entreprises pour la formation d’un gouvernement ainsi que les visions de M. Fakhfakh et les particularités de cette formation gouvernementale.

Il importe donc à Qalb Tounes de s’adresser à l’opinion publique, aux forces politiques et aux blocs parlementaires, en faisant remarque que :

1-Qalb Tounes rappelle que la manière avec laquelle Elyès Fakhfakh fût chargé pour former un gouvernement était contraire à l’esprit de la constitution et à la volonté de la plupart des partis vainqueurs et représentés au Parlement.

2-Le parti exprime sa crainte quant au processus avec lequel la formation du futur gouvernement a été lancé et considère qu’il existe de nombreuses initiatives et d’indicateurs qui prédisent que cette tendance va porter préjudices aux bases du système politique stipulé dans la constitution, du fait qu’il annule tous les résultats des élections législatives et la valeur parlementaire des partis dans une mesure d’exclusion qui n’a rien à voir avec la pratique démocratique ni avec le régime parlementaire modifié sur lequel repose le système politique de notre pays.

3-Qalb Tounes rappelle qu’on peut lire dans le texte de la mission confiée à Elyès Fakhfakh «… que le gouvernement qui sera formé ne sera pas le gouvernement du président de la République, mais celui à qui l’Assemblée des représentants du peuple accordera sa confiance …», alors que le Chef de gouvernement chargé de former le gouvernement a confirmé lors de sa conférence de presse du vendredi que le gouvernement qu’il entend le former sera le « gouvernement du président » car il tire sa légitimité dans sa formation des résultats des élections présidentielles, oubliant que le système politique existant dans le pays est un système parlementaire modifié dans lequel la légitimité du gouvernement repose sur la légitimité parlementaire. Au vu de cette apparente disparité entre ce que le Président de la République a déclaré dans sa lettre de mission avoir nommé Elyès Fakhfakh « par respect à la volonté des électeurs et électrices aux élections législatives » et ce qu’a révélé vendredi Fakhfakh, Qalb Tounes ne peut qu’attendre que le Président de la République s’explique clairement devant l’opinion publique sur cette question, surtout que ce qui a été révélé par Fakhfakh fait de M. le Président de la République « le président de son électorat sans le reste des Tunisiens« , alors qu’il est censé être le président de tous les Tunisiens.

4-Le parti rappelle également sa position de principe sur la nature de ce gouvernement, qui doit être formé rapidement et être un gouvernement d’unité nationale, ce qui est naturel étant donné la situation générale difficile que traverse le pays, nous le partageons avec le reste des partis qui ont exprimé cette position et adopté le même principe, un gouvernement basé sur un programme qui sera mis en exécution par des compétences politiques et apolitiques, et qui rassemble autour de lui pour le sauvetage tout en neutralisant les ministères de souveraineté.

5-Le Bureau politique de Qalb Tounes a appelé son Conseil national à se réunir le lundi 27 Janvier 2020, dans la soirée.

 

http://

Charger plus d'articles
Charger plus par Anouar Chennoufi
Charger plus dans partis politiques

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

Abir Moussi : La corruption a été lancée lors du gouvernement de la Troïka dans lequel Fakhfakh avait occupé des postes ministériels

La Présidente du bloc parlementaire du Parti Destourien Libre, Abir Moussi, est intervenue…