Accueil Politique gouvernement Réunion des Commissions mixtes regroupant les partis concernés par la formation gouvernementale

Réunion des Commissions mixtes regroupant les partis concernés par la formation gouvernementale

0
0

A la suite des consultations entamées depuis quelques jours par Elyès Fakhfakh, chargé par le Président de la République de former le nouveau gouvernement, notamment avec les acteurs politiques, et sur la base de leur volonté de participer au gouvernement et d’interagir positivement avec le principe de lui assurer une large ceinture politique, partant d’une vision commune qui constitue une base pour le reste du processus contractuel formant l’alliance gouvernementale, des réunions des commissions mixtes entre les partis concernés ont démarré ce mardi 28 Janvier 2020 au palais de Dar Dhiaf.

Ces réunions se déroulent aujourd’hui en deux séances de travail, sous la supervision d’Elyès Fakhfakh, sachant que la première séance matinale a impliqué les représentants des partis suivants :

-« Mouvement Ennahdha, le Courant démocratique, le mouvement Echaab, et Tahya Tunes. »

La deuxième séance débutera à partir de 15h00 en présence des représentants de :

-« l’Union populaire républicaine, Nidaa Tounes, Al Badil Ettounsi, et Afek Tounes. »

A noter que Machrou Tounes devait prendre part à la réunion de cet après-midi, mais il s’est excusé finalement auprès d’Elyès Fakhfakh.

Le document relatif au processus contractuel gouvernemental est placé sous le thème : « حكومة الوضوح واعادة الثقة », et comprend également cinq grands axes liés aux fondements et principes du travail gouvernemental, l’approche de l’action gouvernementale, les mécanismes de mise en œuvre, les priorités économiques et sociales de la période, en plus de définir la composition du gouvernement.

Ce document, dont les partis ont reçu une copie hier, est considéré comme un point de départ pour la consultation, la discussion et l’enrichissement, dans le but d’atteindre le document d’auteur qui comprend un certain nombre de réformes majeures et urgentes visant à restaurer la confiance des citoyens dans l’État et la classe politique et à passer à un pays sûr qui garantit la justice et l’équité et à un État socialement responsable, ainsi que le passage à une économie prospère et à valeur ajoutée élevée.

Charger plus d'articles
Charger plus par Anouar Chennoufi
Charger plus dans gouvernement

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

Échec de la réunion de négociations entre le Gouvernement et l’UGTT

L’Union générale tunisienne du travail (UGTT), a publié sur sa page officielle Faceb…