Accueil Politique Diplomatie La Tunisie participe à la 8ème session de la réunion de la Commission de haut niveau de l’Union africaine sur la Libye à Brazzaville

La Tunisie participe à la 8ème session de la réunion de la Commission de haut niveau de l’Union africaine sur la Libye à Brazzaville

0
0

Sur instructions du Président de la République Kais Saïed, le Secrétaire d’État chargé de gérer les affaires courantes du ministère des Affaires étrangères, Sabri Bachtobji, a participé à la huitième session de la réunion de la Commission de haut niveau de l’Union africaine sur la Libye qui s’est tenue à Brazzaville, capitale de la République du Congo, ce jeudi 30 Janvier 2020.

Bachtobji a prononcé à cette occasion le « discours de la Tunisie » lors de cette réunion, soulignant l’importance que notre pays attache à l’avancement des efforts de règlement politique en Libye, notant à cet égard les efforts et initiatives que la Tunisie a déployés depuis le début de la crise libyenne dans le but de mettre fin aux combats en cours et d’encourager les parties libyennes à reprendre le dialogue, de sa profonde conscience que la solution en Libye doit être un consensus politique entre tous les frères libyens sans exclusion ni discrimination et loin du langage des armes et des canons.

Il a souligné également que la situation tendue qui sévit en Libye ainsi que l’escalade militaire qui se poursuit représentent les plus grands défis non seulement pour les frères libyens mais aussi pour la Tunisie et les pays voisins, soulignant que la poursuite des interventions extérieures dans le dossier libyen et la violation continue de l’embargo international sur les armes, n’a fait que compliquer la compliqué la scène libyenne et entraîné la propagation du terrorisme et de la criminalité transnationale organisée, ainsi que l’escalade de la migration irrégulière.

Lors de cette réunion, la Tunisie a réitéré son appel à toutes les parties libyennes à déployer tous leurs efforts et à surmonter les difficultés afin de consolider le cessez-le-feu comme l’un des ingrédients de base pour un retour rapide à la table des négociations, soulignant l’importance du rôle de l’Union africaine pour soutenir la voie d’une solution politique en Libye et la nécessité d’impliquer ses pays, en particulier les pays voisins de la Libye dans toutes les initiatives et les efforts déployés pour reprendre le dialogue entre les différentes parties libyennes sans en marginaliser aucune.

 

Charger plus d'articles
Charger plus par Anouar Chennoufi
Charger plus dans Diplomatie

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

Kaïs Saïed à l’ouverture du Dialogue politique libyen à Tunis

Le président de la République, Kais Saied, a supervisé l’ouverture des travaux du Fo…