Accueil économie Les indicateurs de la BIAT font d’elle le fer de lance des banques tunisiennes, selon l’étude de l’intermédiaire en Bourse ‘AFC’

Les indicateurs de la BIAT font d’elle le fer de lance des banques tunisiennes, selon l’étude de l’intermédiaire en Bourse ‘AFC’

0
0

La Banque Internationale Arabe de Tunisie, a conservé la majorité dans la part de marché en termes de crédits en Tunisie, avec un taux de 15,7% en 2017 contre 14,8% en 2016, d’après les analyses de l’activité du secteur bancaire publiées par la Direction des recherches et des études de l’intermédiaire en Bourse Arab Financial Consultants « AFC », sur la base des indicateurs de l’activité des banques, enregistrées jusqu’au 31 décembre 2017.

Son Produit Net Bancaire a atteint 701,2 Millions de dinars, soit une progression estimée à 18,1% par rapport à 2016, et selon l’AFC, la Biat a réalisé le PNB le plus élevé provenant de la marge d’intérêts, accusant une hausse de 23,8%, passant de 295 Millions en 2016 à 365 Millions de dinars en 2017.

La BIAT s’est également classée au premier rang du point de vue ‘Dépôts fortement rémunérés’, suite à une augmentation de 16,8%, représentant 2,78 Milliards.

Elle s’est classée aussi première en termes de Ratios Prudentiels TCC en 2016, avec un taux de 5,8%.

La mesure de précaution créée par la Banque en vue de minimiser le risque des pertes afin de maintenir une gestion saine de ses actifs.

En ce qui concerne le classement des banques selon le critère des ratios de rentabilité, la BIAT s’est classée à la deuxième place du point de vue rentabilité des capitaux propres au taux de 22,3%.

En outre, la BIAT a occupé le troisième rang du point de vue ratio de liquidité simple (dépôts et prêts) avec un taux de 112,6%, un critère qui mesure la liquidité de l’institution bancaire, c’est-à-dire sa capacité à respecter les échéances, de sorte que les banques qui détiennent une part importante des dépôts d’épargne et des dépôts à vue, sont dans une position confortable capable d’honorer leurs engagements avec le minimum de ressources.

Charger plus d'articles
Charger plus par Anouar Chennoufi
Charger plus dans économie

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

Retour sur la participation du Groupe Loukil à la conférence annuelle d’Afreximbank à Abuja

Groupe Loukil, a participé au Congrès annuel de la Banque africaine pour l’import et…