Accueil Societé Enseignement Journée de lancement du statut national de l’étudiant-entrepreneur en Tunisie : Le Mardi 11 Février à la Cité de la Culture de Tunis

Journée de lancement du statut national de l’étudiant-entrepreneur en Tunisie : Le Mardi 11 Février à la Cité de la Culture de Tunis

0
0

Hatem Ben Salem, Ministre par intérim de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche scientifique en Tunisie, M. Slim Khalbous Recteur de l’Agence universitaire de la Francophonie et l’ensemble des partenaires et des acteurs du projet SALEEM en Tunisie seront réunis le 11 février 2020 à la Cité de la Culture de Tunis pour présenter le statut national de l’étudiant-entrepreneur, faire le bilan des actions passées et tracer les perspectives de développement du projet au niveau national.

Organisée par le Ministère tunisien de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique en partenariat avec l’Agence universitaire de la Francophonie (AUF), cette journée de lancement fait suite à la publication le 8 novembre 2019 de la circulaire ministérielle officialisant la création du dispositif du Statut National de l’Etudiant-Entrepreneur en Tunisie.

L’événement s’inscrit également dans le cadre de la visite de suivi annuel de la délégation d’experts européens du projet SALEEM sur les Pôles de Sfax et de Carthage du 6 au 10 février 2020.

Le Statut National de l’Etudiant-Entrepreneur

Ce statut permet aux étudiant.e.s d’élaborer un projet entrepreneurial dans le cadre de leurs études en bénéficiant d’un soutien adapté au sein de pôles d’accompagnement. Ils ou elles sont conseillé.e.s sur leur projet et suiventunparcours spécifique leur permettant de conjuguer la création de leur activité avec la réussite de leurs études supérieures.

Le statut est délivré par une commission spécialisée au regard de la réalité et de la qualité du projet entrepreneurial, et des qualités du porteur du projet.

En Tunisie, le Statut National de l’étudiant-entrepreneur est accordé aux étudiant.e.s disposant d’une idée de projet ou comptant créer une entreprise durant leur parcours académique, ou après l’obtention de leur diplôme. Ce programme est mis en œuvre dans les universités, les établissements d’enseignement supérieur et de recherche et les instituts supérieurs des études technologiques à partir de l’année universitaire 2019-2020, avec la contribution des centres de carrière et de certification des compétences « 4C ».

SALEEM : Un projet innovant et complémentaire

Dans les universités, de nombreux d’efforts ont été déployés pour la formation des formateurs, avec des programmes didactiques sur l’entrepreneuriat. Cependant, la majorité des projets émanant de cette sensibilisation universitaire en entrepreneuriat ne connait pas de lendemain faute d’un accompagnement personnalisé sur le montage financier et administratif de l’entreprise.

Dans le cadre du projet SALEEM, l’accompagnement via des ateliers de co-working en partenariat avec le monde socio-économique complète l’action de sensibilisation à l’entrepreneuriat déjà bien développée en Tunisie et au Maroc. En outre, la participation des agences nationales pour l’emploi à ce projet dans les deux pays, l’ANETI et l’ANAPEC, respectivement, leur permet d’aller vers les étudiants-entrepreneurs dans les universités afin d’éviter que ces étudiants ne s’adressent à elles, plus tard, en tant que chômeurs.

Co-financé par le programme Erasmus+ de l’Union européenne sur une durée de 3 ans, le projet SALEEM est mis en œuvre par un consortium de 14 partenaires du Maroc, de Tunisie, de Belgique, de France et de Roumanie. Il a pour but de favoriser l’entrepreneuriat étudiant via la création du dispositif national d’étudiant-entrepreneur et la création de pôles d’accompagnement, inspiré du programme PEPITE France (Pôles étudiants pour l’innovation, le transfert et l’entrepreneuriat). En Tunisie, le projet est mis en œuvre par  le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, l’Agence Nationale pour l’Emploi et le Travail Indépendant (ANETI), l’Université de Carthage et l’Université de Sfax. L’Agence universitaire de la Francophonie en assure la coordination.

Les pôles d’accompagnement

Les pôles d’accompagnement permettent aux étudiant.e.s et aux jeunes diplômé.e.s de se former à l’entrepreneuriat et à l’innovation, puis de concrétiser leurs projets de création d’entreprise. Ouverts sur leurs écosystèmes socio-économiques, ancrés sur le territoire, les pôles d’accompagnement associent établissements d’enseignement supérieur (universités, écoles de commerce, écoles d’ingénieurs), acteurs économiques, réseaux associatifs et agences d’emploi. Les pôles d’accompagnement travaillent en réseau pour s’inspirer les uns des autres et permettre la diffusion des bonnes pratiques. Quatre pôles d’accompagnement ont été créés dans le cadre du projet SALEEM, deux en Tunisie et deux au Maroc.

  • Les pôles d’accompagnement en Tunisie :

Programme

Programme de la visite des experts européens SALEEM, 6 au 10 février 2020

  • Composition de la délégation :
    • Stéphane MARION, Maître de Conférences, Chargé de mission au développement de l’entrepreneuriat dans la Francophonie, Université Jean Moulin Lyon 3 (France).
    • Romulus TEREBES, Professeur, Faculté d’électronique, de télécommunication et des technologies de l’information de l’Université Technique Cluj Napoca (Roumanie).
    • Mme Ligia MOGA,Professeure associée, Faculté de Génie civil de l’Université Technique Cluj Napoca.
    • Mme Dragana DRINCOURT, Responsable principale de projets, Direction des partenariats, Agence universitaire de la Francophonie (AUF).
    • Mejdi AYARI, Responsable principal de projets, Direction Maghreb, Agence universitaire de la Francophonie (AUF)
  • Téléchargez le programme de la visite du Pôle de l’Étudiant-Entrepreneur de Sfax les 6 et 7 février
  • Téléchargez le programme de la visite du Pôle Étudiant Entrepreneur de Carthage les 8 et 10 février

Programme de la journée de lancement du 11 février 2020

Plus d’information sur le SNEE et sur SALEEM

Source : Agence Universitaire de la Francophonie (AUF)

Charger plus d'articles
Charger plus par Anouar Chennoufi
Charger plus dans Enseignement

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

Prés de 28189 élèves passent le concours de la « 9ème » dans 249 Centres d’examens

Le concours de clôture de l’Enseignement de base connait la participation de 27908 c…