Accueil Politique René Trabelsi, se dresse contre le boycott de la Destination Tunisie auquel a appelé le député français de confession juive Meyer Habib

René Trabelsi, se dresse contre le boycott de la Destination Tunisie auquel a appelé le député français de confession juive Meyer Habib

0
0

Une grande polémique, née depuis quelques jours autour de la sphère du tennis mondial, est entrain de prendre de l’ampleur, notamment à la suite du match remporté par la championne tunisienne Ons Jabeur contre l’israélienne Vlada Katic, aussi bien que le match perdu par l’autre tunisienne Chiraz Bechri face à une autre israélienne, Lina Glushko, dans le cadre de la Fed Cup qui se déroule actuellement à Helsinki, en Finlande.

Plusieurs voix se sont élevées en Tunisie contre cette « forme de relation », même si c’est dans le monde du sport, sachant que le Ministère des Affaires étrangères avait rendu public un communiqué daté du 5 Février dernier et dans lequel il a considéré que les matchs joués par l’équipe féminine tunisienne de tennis, contre des joueuses israéliennes, sont une violation et que toute forme de relation avec l’entité sioniste est rejetée, même lors de compétitions sportives.

Réagissant aux réactions tunisiennes, le député français de confession juive, Meyer Habib, en a profité sur les réseaux sociaux appelé au « Boycott de la Destination Tunisie », incitant les Français à ne plus se rendre en Tunisie, la comparant à l’Iran en matière de haine contre Israël.

Il importe de noter que Meyer Habib est un fervent défenseur de la colonisation et de l’extrême-droite israélienne.

Pour sa part, le ministre du Tourisme et de l’Artisanat et ministre du Transport par intérieur, René Trabelsi, qui s’est dit « surpris et étonné des propos du député français, élu des Français à l’étranger », a aussitôt réagi en répondant à Meyer Habib à travers une longue lettre que nous publions ci-après.

RÉPONSE DU MINISTRE TUNISIEN

« Cher monsieur Habib Meyer, vous devez le savoir autant que moi, très courant en Tunisie, où il est surtout aimé et glorifié car rappelant le souvenir du grand patriote Habib Bourguiba, homme de paix et de compromis, comme vous le rappelez dans votre post, mais qui n’hésitait pas aussi à réagir fermement quand la souveraineté de son pays est menacée… Ce Habib-là obtint l’indépendance de son pays mais aussi la condamnation de tout acte attentant à la Tunisie, tout homme de paix et de dialogue qu’il était.

Cher monsieur Habib, je vous réponds aujourd’hui, non pas par crainte que vos appels à boycotter la Tunisie ne soient entendus, quoique je connaisse parfaitement votre poids non négligeable sur l’échiquier politique… Je vous réponds monsieur Habib, juste pour remettre les choses dans leur contexte qui est malheureusement mis à mal en ces temps de populisme cocardier.

Je ne vous réponds donc pas par crainte tant ma confiance est aveugle dans l’attachement inconditionnel de nos coreligionnaires, « Tunes et autres » à la Tunisie et à la Ghriba, cette destination millénaire de pèlerinage qui charrie tous les ans les émotions, les souvenirs mais aussi les espoirs dans des lendemains de paix de nos coreligionnaires.

Cher Monsieur Habib, en tant que politique chevronné, vous devez savoir mieux que moi que les positions politiques ne sont que du conjoncturel… Le pérenne c’est l’amitié entre nos peuples, amitié douloureuse aussi tant foisonnent les malentendus en ces temps durs ou les récits nationaux s’étriquent d’un côté comme de l’autre… Le pérenne, c’est ma tunisianité comme la vôtre et contre laquelle vous vous insurgez, à cœur défendant, je le sais…

Le Droit est une ascèse comme l’a si bien dit Robert Badinter, qui fut un éclairé dénonciateur de tout antisémitisme… Les rapports internationaux qui ne devraient être régis que par ce Droit-là mais qui ne le sont malheureusement pas ou si peu, créent ce sentiment d’injustice chez une jeunesse prompte alors à jeter son dévolu sur la première utopie qui lui fait miroiter une dignité, une vengeance ou une reconnaissance.

Ainsi est-il du jihadisme et du terrorisme que vous dénoncez… Le sentiment d’injustice les a nourris mais la misère et la crise économique, que vous utilisez inamicalement pour vous moquer de la Tunisie, n’y sont pas étrangers…

Appeler à boycotter la Tunisie en tant que destination serait d’ajouter à ses malheurs en faisant le lit de l’extrémisme et ignorer le travail titanesque de ses dévoués serviteurs patriotes pour la sortir de l’ornière… La Tunisie ne demande pas l’aumône, comme vous semblez le sous-entendre mais attend un juste retour des choses, dû au travail et à l’abnégation des siens dont je suis, moi, René, le seul ministre juif du monde arabe.

L’année dernière nous avons atteint le chiffre de 9 millions de touristes et nous savons que nous ferons mieux tant notre engagement à nous en sortir est intact et sans faille et tant nous comptons aussi sur nos alliés et amis qui n’ont pas pu toujours nous aider comme on l’escomptait tant les intérêts sont aujourd’hui fluctuants dans un monde qui change irrémédiablement…

Certains pays qui mettent l’accent sur les problèmes sécuritaires tunisiens, pour dénigrer la destination touristique, ont bien nourri le jihadisme, par exemple, en Syrie ou au mieux laissé faire pour de frustes et immédiats calculs politiques… Nous payons en Tunisie, le prix des batailles que les « grands » de ce monde se livrent… Ceci est injuste mais ceci est… et je ne pense pas qu’il convienne de nous stigmatiser plus que nous ne l’avons indûment été;

La solution ne sera jamais dans l’invective mais dans l’ascèse dans ce qu’elle comporte d’élévation sur les scories du politique, du slogan viscéral et des tristes temps. Se complaire dans cette fange du circonstanciel, indigne d’un éminent membre du groupe d’amitié tuniso-française tel que vous, ne fera que sustenter la bête immonde car cette bête immonde, que vous ne cessez de décrier, est partout monsieur Habib, partout où on appelle à la haine, à la vengeance, à la punition collective et à la diabolisation. »

Vive la Tunisie !

René Trabelsi

Ministre du Tourisme

Dirigeant de la communauté juive-tunisienne

Charger plus d'articles
Charger plus par Anouar Chennoufi
Charger plus dans Politique

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

Retour sur les 14 points importants annoncés par le Président de la République lors du Conseil de sécurité nationale

Le président de la République, Kais Saïed, a présidé la réunion du Conseil de sécurité nat…