Accueil News Médias musique Conférence de presse du Festival de la Musique et de la Chanson tunisienne – 1ère Session

Conférence de presse du Festival de la Musique et de la Chanson tunisienne – 1ère Session

0
0

C’est lors d’une conférence de presse tenue  lundi 10 février 2020, au Théâtre des régions, à la Cité de la Culture, que M. Ezzedine El Beji, directeur du Festival de la Musique et de la chanson tunisienne, dans sa première session, a présenté les grands traits de ce nouveau rendez-vous de la chanson tunisienne dans sa nouvelle orientation, une manifestation qui est considérée comme une reprise de l’ancien festival de la chanson, marqué par une forme d’usure et qui n’a plus donné signe de vie voilà 11 ans.

Ezzedine El Beji a mis l’accent sur la nécessité de donner à nos multiples chansonniers l’occasion de présenter leurs créations sur la base de la promotion du mode musical exclusivement tunisien.

Un besoin qui s’est fait sentir en l’absence de l’empreinte spécifique du style musical tunisien et le manque d’affirmation de la chanson tunisienne sur le plan arabe particulièrement.

 

 

A propos du contenu du festival, il sera question d’une compétition ouverte à tous les créateurs dans le domaine de la musique, auteurs, compositeurs et chanteurs, où la chanson concourante devra être caractérisée par le texte typiquement local et de qualité et une composition dans le rythme spécifiquement tunisien, d’une durée ne dépassant pas les 5 minutes. Ceci dans le but d’être au rythme de l’ère du temps, de faciliter et d’encourager la diffusion de ces chansons sur les ondes et les différents médias.

Quant aux prix consacrés aux vainqueurs, ils toucheront les compétitions de la chanson, avec trois prix (32 mille dinars pour la première place, 26 mille dinars pour la deuxième et 20 mille dinars pour la troisième place), celle des « maâzoufats » (16 mille, 13 mille et 10 mille dinars pour les trois premiers lauréats), alors que pour les régions, trois autres prix sont prévus pour les meilleures œuvres patrimoniales, avec 10 mille dinars à chaque vainqueur.

Ce festival ne s’arrêtera pas là, précisera M. Ezzedine El Beji, car il y aura un soutien effectif aux cinq premières chansons classées sous la forme d’une prise en charge de leur production, alors que les dix premières classées au concours auront la consécration d’être présentes dans nos différents festivals d’été.

 

 

Charger plus d'articles
Charger plus par Anouar Chennoufi
Charger plus dans musique

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

Rasha Kelej crée la chanson MY WHITE ARMY avec des chanteurs de 11 pays africains en hommage aux « blouses blanches » de la santé

C’est la première fois en Afrique et peut-être dans le monde que 11 chanteurs de 11 …