Accueil News Médias culture Arts Plongez dans la biographie de l’inégalable artiste-peintre-caricaturiste tunisien si Abdelhamid Hanafi

Plongez dans la biographie de l’inégalable artiste-peintre-caricaturiste tunisien si Abdelhamid Hanafi

0
8

Abdelhamid Hanafi, cet « enfant » de la coquette ville de Menzel Bourguiba, né pour être artiste, et que beaucoup d’entre vous ont découvert, ou plutôt découvert ses inoubliables toiles, notamment depuis la Révolution tunisienne du 17 Décembre 2010/ 14 Janvier 2011, est considéré comme un vrai génie du pinceau accompagné d’une imagination sans limites. 

Depuis la révolution, Si Abdelhamid qui réside au Canda, n’a pas cessé de nous régaler avec ses tableaux représentatifs qui n’ont pas omis la moindre situation, tant politique que sociale et même économique.

Il a toujours sauté sur les évènements, dans les meilleurs comme dans les pires des cas, et nous a gratifiés des scènes les plus osées « politiquement » bien sûr, surtout durant le règne contesté de la TROÏKA.

Tunivisions a voulu, aujourd’hui, vous donner un aperçu sur le résumé biographique de notre grand artiste.

« Artiste polyvalent de réputation internationale, Hanafi a exposé depuis 1968 dans plusieurs pays : en Tunisie, en France, en Allemagne, en Italie, en Espagne, en République Tchèque, en Norvège, en Suède, en Côte d’Ivoire, en Afrique du Sud, au Canada et aux États-Unis. Ses principales expositions se sont déroulées dans des musées, des universités et des galeries prestigieuses. Actuellement, il compte un peu plus d’une centaine d’expositions à travers le monde. Ses tableaux ont été exposés aux côtés d’œuvres de grands maîtres tels Picasso, Chagall, Dali et Miro…

Hanafi peint depuis l’âge de huit ans. C’est d’ailleurs à cet âge que le petit bonhomme, bien involontairement, avait adopté la signature inversée, Hanafi Abd, que le peintre adulte a longtemps utilisée. Pour simplifier, ses toiles sont maintenant signées HANAFI.

Hanafi n’a jamais cessé de peindre. Il présente sa première exposition à l’âge de 18 ans. Au fil des ans, il est devenu extrêmement polyvalent et talentueux. Il est peintre, caricaturiste, graveur, sculpteur, mosaïste et concepteur graphique. Malgré ses études et sa passion pour le génie et sa formation d’ingénieur et de technologue, il ne délaisse jamais la peinture. Il approfondit et diversifie ses propres techniques de dessin, de peinture, de sculpture et de mosaïque. Il réalise principalement ses peintures à l’huile mais aussi à l’acrylique, à la gouache et à l’aquarelle. Ses sculptures sont réalisées avec des matériaux traditionnels et mixtes. Il explore même différentes formes de créations avec des métaux nobles, comme l’or et l’argent. Aujourd’hui, Hanafi est un artiste comblé d’honneurs : il reçoit la Médaille des Arts de la Renaissance Française en 1998, lauréat du concours «Création Québec 81» de l’Université de Sherbrooke, ainsi que de nombreux hommages pour l’ensemble de son oeuvre.

Ses œuvres font partie d’importantes collections : Musée canadien des civilisations au Canada, Musée des Beaux-Arts de Sherbrooke au Canada, Musée des Beaux-Arts de Göteborg en Suède, Musée d’art Max Fourny de Paris en France. De nombreux collectionneurs privés, dans une trentaine de pays, possèdent fièrement ses tableaux, entre autres, KébecSon, JRD Marketing, Docufactory, les trois de Montréal, Société des Casinos du Québec, Centre des femmes de Montréal, Art for Healing Foundation / Fondation de l’art pour la guérison, Montréal, la direction des Jeux Olympiques de Calgary au Canada, la multinationale Atlas Copco de Stockholm, l’Ambassade du Canada en Tunisie, Club culturel Tahar Haddad et Besrour Intercom, les deux de Tunis, Luciano Benetton (Imago Mundi), Venise, Italie, The Rodríguez-Amat collection, Madrid, Espagne, Juraci Maziero Pozzobon, Cuiaba Mato Grosso-MT, Brésil. De nombreux personnages prestigieux ont également fait l’acquisition de ses oeuvres tels le roi et la reine de Suède, l’actrice Elizabeth Jean Peters, veuve du milliardaire américain Howard Hughes, États-Unis et Peter Bronfman de la dynastie Bronfman, Canada.

Ils ont parlé de l’artiste : ARTV, Hanafi « Le peintre du bonheur » (2002); « Hanafi : Montréal… Passion » (1995); «Fine Art Exhibition» Coupe du Monde 2010 FIFA – Afrique du Sud (du 11 mars 2010 au 31 juillet 2010); Répertoire de la diversité artistique de Montréal (2008); Le Guide Vallée (1989) et (1993-94); Le Guide Parcours (1993); LE REPERTOIRE BIENNAL DES PEINTRES CANADIENS EN GALERIE (1995); Les Secrets du marché de la peinture (1993); Art actuel au Québec depuis 1970 (1983); Peintres du Québec (1993-94) et (1995); Ces pays qui m’habitent (2003); Le Monde des enfants (1991); Magazin’Art (1989), (1991) et (1995); Montréal «MTL» (1993); «The Gazette», Montréal (juillet 1979, juillet 1982, août 1996); Le Journal de Montréal (juin et octobre 1993); L’Express d’Outremont (octobre 1993); Journal Côte-Des-Neiges (novembre 1992); Jeune Afrique, Paris (2 au 8 juin 1998); VUES D’AFRIQUE «Rallye-Expos» (1997); AART Directory, USA (2003); Expressen, Stockholm (juin 1976); Skövde Tidning, Suède (avril 1977). Les journaux tunisiens, entre autres, La Presse de Tunisie (août 1994, mars 1996, janvier 1999), Le Temps (août 1994, mars 1996, mai 1998), Le Renouveau (août et novembre 1994, mars et juillet 1996, septembre 1998), Tunis-hebdo (août 1994), Tunisia News (septembre 1994), Essahafa (août 1994 et mars 1996), Magazine de la Radio Télévision Tunisienne (novembre 1994), Réalités (1995), OXYGENE (Juillet/Août 1996). TV5 Internationale «VISIONS D’AMERIQUE» (3 au 6 novembre 1996) et «D’ICI ET D’AILLEURS» (1 et 5 décembre 2002), TV Historia «Nos Familles» (2 au 8 fevrier et 26 avril 2009), Radio-Montréal CIBL 101,5 FM «La vie rêvée des gens» (6 mars 2009), RADIO FRANCE INTERNATIONALE (avril 1997), TVA, Montréal, «SALUT, BONJOUR !» et «LA VIE à Montréal» (novembre 1993), ARTV «Tablo, le paysage» (7 et 10 décembre 2002), TQS «Ces pays qui m’habitent» (20 octobre 2001), «Egyptian TV Magazine» (1995), LA VOIX DU LIBAN (1993), La Caravane du Maghreb CH-TV (du 27 décembre 2003 au 1 janvier 2004), RADIO AL-MAHATTA, CFMB, Montréal (octobre 1993 et 1995), Radio Nationale Tunisienne «Tounes.net» par Hassene Tahri (7 août 2011), Tunivisions.net – Site Web «à la Une et sur la page Culture/Arts» par Anouar Chennoufi (juillet-août 2011), Radio Télévision Tunisienne «Les Nouvelles Canal 7», «Canal 21», «Canal Jeunesse», «Néjib Khattab», «Hala Rokbi», «Donia Chaouch» (du 7 au 14 mars 1996), «Habib Jegham» (septembre et novembre 1994).

La page couverture, entre autres, de «Montreal Scene, The Montreal Star» (1979); de «West End, The Gazette» (1993), du «Cahier des Sports», La Presse (Montréal, juin et octobre 1993), ACTUALITÉS CDN (mai 1997), «English Edition of JOURNAL COTE-DES-NEIGES» (novembre 1993), Le Journal d’Outremont (décembre 1993), «Le goût de la vie», ainsi que «Bien vieillir…en santé sexuelle», Collection Psycho-Santé (1997).

Plusieurs de ses œuvres ont été reproduites dans les journaux, les magazines, sur des cartes de voeux, cartes postales, affiches, calendriers, laminages, boîtiers cadeau et broches d’art. De plus, ses peintures et ses caricatures sont utilisées comme références et outils pédagogiques dans des universités et écoles dans différents pays.

Par ailleurs, Abdelhamid Hanafi est le président-fondateur de l’ancienne association « Alliance Canada-Tunisie » (Organisation non gouvernementale), L’association a œuvré avec sérieux et beaucoup de succès dans ses quatre principales activités : Culturelles ; Économiques ; Sociales et Académiques. Hanafi est également le président-fondateur, directeur général et chroniqueur de l’ancienne revue canadienne « Sans Frontières ». C’est une revue indépendante sans but lucratif, au service des affaires, des sciences, des arts, de l’enseignement et de la société. Parmi ses nombreux collaborateurs, se trouve l’excellent journaliste Michel Roy, ancien rédacteur en chef du quotidien montréalais « Le Devoir », et ancien Éditeur adjoint de « La Presse » de Montréal… Hanafi est aussi un artiste engagé en politique et pour les bonnes causes. D’ailleurs, au fil des années, il a été sollicité à quelques reprises par des partis politiques, mais il a refusé leur offre parce que leur programme ne correspond pas à ses valeurs et ses principes. Pour plus d’informations, visitez sa page « Savoir plus sur Hanafi » au lien suivant : http://www.hanafi-art.com/savoirplussurhanafi.html

Il importe de souligner qu’un an après le lancement de son site web « www.hanafi-art.com », en 2000, un compteur indépendant « Fast Counter by bCentral » a enregistré plus que 1 Million de visiteurs par année.

Source : extraits de livres, d’articles de journaux et magazines, d’entrevues à la télé et à la radio, mentionnés ci-dessus sous le titre « Ils ont parlé de l’artiste ». 

 

Charger plus d'articles
Charger plus par Anouar Chennoufi
Charger plus dans Arts

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

Première Formation Certifiante en Asha Meditation